04/05/2018

Nous irons prendre notre bain glacé avec Bizet

Hors de scène,

sur la scène,

dans la Seine,

pour notre repas

et notre dernière Cène,

nous serons tous enfants

de Bizet,

enfants d'Opéra,

enfants de Bastille

entre Opéra et Bastille,

et que notre marche,

que nos rires et nos pleurs,

que nous tous

et nous toutes,

papillons anonymes

et fleurs de notre hymne

d'amour, de révolte,

de révolution,

nous rentrons dans l'Histoire

de ce Mai 2018.

 

Va, vis, et deviens

Vis intensément,

vis tragiquement,

vis comiquement

comme si tu jouais Carmen

à l'Opéra

et que tu devais mettre en jeu

ta vie, ton coeur, ton âme,

face à leur désert

d'indifférence et de cynisme,

de violence et de mépris.

 

Nous pouvons faire

de notre Pot-Au-Feu

un hymne à la Joie,

un hymne à l'Amour.

 

A nous toutes et tous

d'y amener

les ingrédients

et d'inventer la recette

pour enchanter la France

et ensemencer la planète

de nos lumières vivantes

dans nos yeux,

dans nos coeurs.

 

Nous tous enfants.

Nous sommes toutes et tous

des fakirs,

des filles et des garçons

de l'Amour.

 

A demain

pour notre marche révolution.

Deviens cette pute insoumise et armée

de ton seul courage et sans peur,

cette pute insoumise et armée

de ton imagination et de tes mots

face à leurs CRS

et leur façon affolante de vouloir

nous soumettre à leur violence,

de soumettre le peuple

et de le livrer

pieds et poings liés

au grand Capital

et ses milliardaires.

 

Les commentaires sont fermés.