10/05/2018

C'est bien parti pour l'escalade et les premiers de cordée

Merci les super managers Donald Trump et son petit frère jumeau Emmanuel Macron.

En réponse à la rupture de l'accord sur le nucléaire, l'Iran et Israël s'affrontent de plus en plus sur le territoire syrien devenu le cloaque et le réceptacle suicidaire du néolibéralisme mondialisé.

Cela ne sert à rien à appeler à la désescalade quand on suit aussi servilement une mécanique orange américaine en lui faisant des bisounours, Monsieur le Président Macron. Il fallait ne point vouloir monter sur le trône pour imposer encore davantage ce néolibéralisme version super Trump au monde entier. America First. Et la France? La France, dindon de cette farce dramatique qui nous entraîne vers le néant, le nihilisme dont vous supposez combattre le mal alors que vous marchez main dans la main avec les faiseurs d'un mal planétaire dont nous ne connaissons pas encore toutes les conséquences funestes à venir.

Monsieur Macron, vous le prétendu philosophe, comment pouvez-vous croire à ce chemin funeste du tout à l'efficacité du marché, tout à la Bourse et aux actionnaires, tout à la libéralisation des marchés et des services publics, SNCF en tête de liste alors que tout prouve que les services publics vendus aux mains des sociétés privées cassent la société et la démocratie, fait voler les prix vers le haut, prend plus à l'Etat, redonne beaucoup moins en prestations et en qualité au peuple (voir l'exemple des chemins de fer anglais), fait reculer les périphéries, accroît les richesses dans les mains de quelques personnes?

Peu à peu, nous gravissons les échelles de la mort, et vous vous prétendez le leader français, le phare à ions de ce nouveau monde? La banalité du mal reproduit par cette idéologie néolibérale ultra nocive vous est-elle donc si aveugle que vous persévérez avec l'orgueil d'un paon dans cette escalade insensée en suiveur de ce type à la mèche orange qui a remporté une élection par escroquerie démocratique et vous a bien roulé dans sa farine et son plan machiavélique d'entraîner l'Europe dans une guerre terrifiante qui aura lieu avant tout sur nos territoires à l'avantage provisoire (parce que nul n'est à l'abri des radiations atomiques et d'armes secrètes russes, par exemple) d'Américains loin des scènes de leurs propres crimes?

Mais dans quel monde, vous voulez nous plonger, vous Monsieur Macron et vous Messieurs, Mesdames, les néolibéraux, les néolibérales par excellence?

L'alphabète de votre monde est-il à ce point inattaquable et inébranlable? Sommes-nous tous, penseurs, philosophes, poètes, simples citoyens et citoyennes du monde, considérés comme superflu, super flou, super rien du tout à vos yeux? Hannah Arendt a écrit cette formule très courte pour décrire la mécanique du totalitarisme, d'une idéologie qui ne souffre d'aucune contestation possible:

"Vous ne pouvez pas poser A sans poser B et C et ainsi de suite, jusqu'à la fin de l'alphabète du meurtre". 

Donald Trump et ses faucons sont en train d'écrire les dernières lettres de cet alpha Bête délirant du néolibéralisme. Et quand cela arrivera, cela est en train d'arriver sous nos yeux effarés, alors vous vous rendrez compte de votre terrible erreur de jugement à suivre encore et toujours ce modèle qui nous conduit peu à peu vers le Mal absolu contre toute logique, contre une démocratie saine qui recherche le bien commun et la recherche de la vérité la plus large et la moins exclusive possible.

 https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/nucleaire...

 

Les commentaires sont fermés.