12/05/2018

La caissière ne joue plus dans leur club

La caissière pleure misère.

On lui a dit que son salaire

est juste et suffisant

pour une personne

qui n'est rien.

 

La caissière pleure misère.

On lui a demandé

d'être encore plus à disposition

de son maître Macron,

plus self-responsible,

self-pliable, self-flexible,

bien qu'elle ne soit rien.

 

Alors la caissière

n'a plus joué le jeu

de l'humiliation permanente.

Elle a jeté la société

par-dessus bord

et elle a rejoint

la zone à défendre,

la zone de son coeur,

la zone de sa révolte

contre ce monde

qui a fait de centaines de millions

de personnes des riens

pour favoriser quelques people

qui s'octroient tout

avec l'arrogance et le mépris

en plus.

 

Alors, tu rejoins ta ZAD

ou tu restes victime du Marquis de Sade?

 

Les commentaires sont fermés.