12/05/2018

Nous sommes là. Nous ne sommes plus là

Ils nous déconsidèrent

mais Bécassine

est sans doute moins bécasse

qu'elle n'y paraît.

 

Qui boira la tasse

si personne ne veut plus la boire?

Qui boira de leur infecte breuvage

mêlant le sang d'enfants,

de femmes, d'hommes,

disparaissant de la Terre

à la vitesse de la lumière

dans les Ténèbres de leur politique

bâtie sur les recettes de magiciens apocalyptiques

et fabriquée par leurs experts comptables

à la recherche des milliardaires repus?

 

Nous ne pouvons plus être là.

Nous ne pouvons plus être

de leur monde.

Nous devons bouger

vers un nouvel espace

intérieur-extérieur,

vers une autre illusion

qui nous donnera satisfaction.

Nous ne sommes plus là.

Nous voulons être ailleurs.

Et partager une autre Histoire,

un autre Destin

que le destin funeste

des assassins atomiseurs

de rêves et de poésie.

 

Si tu es là,

si tu lis,

si tu penses,

si tu prends conscience,

alors tu n'es plus là-bas,

tu es déjà là, ailleurs,

ailleurs dans un autre monde

qui rêve de futur

intérieur-extérieur.

 

C'était avant le livre d'images

et maintenant les images sont là

à se mouvoir

devant ton regard ému.

 

Il te reste à l'ouvrir

et à le déchiffrer

comme il a fallu déchiffrer

la pierre de Rosette

pour comprendre

la langue des Pharaons

et ce que voulait dire

pour le peuple

la verticalité et la spiritualité.

 

Sans doute pas,

l'ère primitive et vorace

des dinosaures dévorant tout

pour satisfaire leur triste ego,

et leur orgiaque bestialité.

 

Plus tu es riche,

plus tu manques d'empathie

et de regards aimables sur les autres

qui vivent autour de toi.

 

Et ce sont précisément

ces gens-là

qui gouvernent encore

notre monde et font nos lois,

inventent des règles

de plus en plus contraignantes,

de plus en plus étouffantes,

de plus en plus scélérates

en faveur des plus riches

au détriment de tous,

au détriment de la Terre,

au détriment du Vivant.

 

Nous sommes là.

Nous ne sommes plus là.

 

Jean-Luc Godard

avant le Livre d'images.

 

Les commentaires sont fermés.