16/05/2018

Révolution ou démission?

 

Mon revolver à révolution

il fume,

il boit,

il baise,

il fait l'amour

avec un bang bang

sur le coeur

et du sperme plein la mitraillette.

 

Permis d'aimer,

permis de haïr.

Permis de tuer,

permis de vivre.

 

Mon revolver à révolution

se donne et s'envoie en l'air,

s'adonne à tous les plaisirs,

fusille avec ses mots les pervers

en tuant les faiseuses d'anges

qui donnent la mort

sous anonymat,

qui provoquent le terrorisme

sous anonymat,

qui créent la guerre

sous anonymat,

tout en s'enrichissant

à titre personnel

de toutes sortes d'objets de luxe,

de toutes sortes d'esclaves,

des filles et des garçons

soumis à leurs bons désirs,

soumis à leurs pires vices,

soumis à leur argent

et qui votent pour eux

au sommet du pouvoir

comme des mécaniques,

des... méca nique nique.

 

Mon revolver à révolution

il fume,

il boit,

il baise,

il fait l'amour

avec un bang bang

sur le coeur

et du sperme plein la mitraillette.

 

Sioux solitaire

révolutionnaire.

 

Si rien ne se passe.

Si tout reste figé.

Si rien ne bouge

je finirai ma vie de Peau-Rouge

au fond d'une forêt

remplie d'arbres, de papillons,

et de fleurs sauvages.

 

Et merde à la révolution

qui ne vient jamais!

 

Mai 2018,

morte plaine?

Ou alors An 1 révolutionnaire

comme réponse

à l'An -2 réactionnaire?

x = -2

(devises capitalistes)

plus 3 

Liberté, Egalité, Fraternité

(devise démocratique)

= 1

an révolutionnaire

 

?????

 

Monsieur Godard,

êtes-vous au téléphone?

 

Les commentaires sont fermés.