07/06/2018

Crasy Canucks

 

L'eau tombe en cascade

de ta bouche,

un éclair jaillit de ton oeil droit,

un arc électrique s'échappe

de ton oeil gauche,

une onde de lumière

parcourt l'entier de ton regard,

des papillons caressent ton visage

en duo avec les feuilles mortes,

un feu d'artifice explose

sous ton nez,

une pluie fine tombe

après la foudre.

 

Cinq secondes

pour animer ton visage

de bruitages et d'effets pyrotechniques.

Cinq petites secondes

et te voilà plus présente

que jamais dans ma vie.

 

C'est toi ou la mort.

C'est toi et la vie.

Et sans toi c'est la fin.

 

Cinq petites secondes

pour faire de toi

la déesse immortelle

de ma vie.

Cinq petites secondes

comme une descente d'amour

sur ton lit,

comme ce raid rêvé au Canada

pour me coucher

près de toi

et te faire l'amour

comme un Crasy Canucks.

 

Le jour où tu présenteras

au monde entier

ces 5 petites secondes

qui ont compté dans ma vie

dis-leur que l'oeuvre

s'appelle

"Crasy Canucks"

en souvenir

des dangereuses cascades

de notre amour

qui faisait la distance

Neuchâtel-Toronto

en 5 secondes chrono.

 

L'amour à vie

L'amour à mort.

L'amour c'est toi.

 

Les commentaires sont fermés.