07/06/2018

Liberté!

 

A chaque fois

je suis l'homme

le plus libre du monde

quand tu m'ouvres

l'espace de tes bras,

à chaque instant

quand tes yeux

d'eau et de braise

me disent oui pour la baise

et qu'ils se posent

comme la lumière

sur mon corps affamé.

 

Libre en amour

ne veut rien dire

dans ma langue de Roméo

quand on aime pour de vrai

sa Juliette.

Libre en amour

et aller voir ailleurs

si le sexe y est plus vert

et encore meilleur

ne me rend pas libre.

Il me fend le coeur

comme le chêne qui tombe

sous les coups de la hache.

Il me brise les sentiments,

les attaches profondes,

et divise mon coeur

en plusieurs parties animales

qui volent en éclat

et m'obligent à mentir très mal

à tous mes amours.

 

Parce que je suis

un être romantique.

Parce que j'aime la baise

mais encore plus l'amour

et que je ne suis pas

une mécanique

qui regarde une fille

sans un regard de feu

quand je lui plante

mon attrape-coeur

dans le creux de son ventre.

 

Alors mon amour,

je suis libre avec toi,

mon ange, mon bonheur,

libre comme un homme

très amoureux

qui attend sa belle

dans la salle d'attente

en attendant la consultation.

 

C'est grave, mon amour?

Ah oui. C'est très grave, mon amour.

Parce que dès la première consultation

j'ai su que j'avais consulté

à la bonne adresse

et que toi seule

pouvait soigner mon coeur

et mon corps

de toutes les blessures d'amour.

 

Alors oui.

Merci beaucoup pour la liberté

que tu m'accordes

contre ton coeur.

Mais la liberté

c'est avec toi

et personne d'autre.

 

C'est ce sentiment-là,

extrême et suprême,

je crois,

le grand amour d'une vie.

 

Les commentaires sont fermés.