25/06/2018

La FIFA fait du pussyfoot dans l'affaire des aigles suisses

Nos trois joueurs ne sont pas suspendus pour deux matchs dans l'affaire des aigles à deux têtes. Mais ils devront cependant s'acquitter d'une amende.

La FIFA a voulu ménager la chèvre et le chou en punissant nos joueurs de façon légère. Mais ils sont quand même punis pour avoir osé un signe de ralliement, un signe distinctif magique et magnifique qui honore le caractère et l'état d'esprit de notre équipe nationale. Ils ne pourront donc, en principe, plus jamais le reproduire sur une pelouse et c'est extrêmement dommage pour tous les Suisses et Suissesses qui pouvaient reproduire ce geste, en symbiose avec l'équipe, dans les tribunes et même dans les rues des villes russes et suisses à titre de reconnaissance entre supporters.

Mais voilà la bonne idée! Si la FIFA l'interdit (provisoirement) sur la pelouse, alors c'est au public, à nous tous, Helvètes, de démontrer que nous tenons à ces ailes de la victoire, en mimant dans les tribunes les gestes de Shaqiri, Xhaka, Behrami, Lichsteiner, et tous les autres. Si devant les télévisions du monde entier, le public suisse montre le geste, la FIFA ne pourra plus l'interdire sur le terrain et ce sera une formidable victoire pour notre équipe nationale.

Il faudra marquer des buts contre le Costa Rica ce mercredi afin de donner toute cette légitimité des ailes à notre équipe nationale.

Supporter et supportrices, devenez toutes et tous les ailes de notre Nati!

Granit Xhaka, Stephan Lichtsteiner et Xherdan Shaqiri: les trois joueurs de la Nati échappent à une suspension.

Granit Xhaka, Stephan Lichtsteiner et Xherdan Shaqiri: les trois joueurs de la Nati échappent à une suspension.Image: Keystone/Twitter

 

 

Tita sera en concert en Suisse, à Lausanne, le 22 juillet,

dans le cadre du LAAF festival.

Les commentaires sont fermés.