09/09/2018

Dis, dis-moi juste que tu m'aimes

 

Ma vie peut s'arrêter demain

et toi tu peux suivre ton chemin.

Mais je t'en pris, mon ange,

dis-moi encore que tu m'aimes,

que toi et moi c'est pas du chiqué,

du truqué, du frelaté,

du payant-payant,

du perdant-perdant,

du vendu-vendu.

 

Ma vie peut me quitter

un peu trop vite

et te laisser dans le chagrin.

Ta vie peut partir ailleurs

un peu trop vite

et me laisser dans le chagrin.

Mais, bébé, ne laisse pas

notre amour aux chiens,

notre amour sacrifié

sur l'autel de l'argent.

 

Toi et moi

jamais ne sera

une histoire de bordel

mais une histoire d'amour

au milieu de la prostitution,

au centre de ce monde

qui se vend corps et âmes

pour obtenir les meilleures places,

les meilleures trônes,

les meilleures situations.

 

Toi et moi,

c'est peut-être la mémoire

du dernier amour hippie,

du dernier homme

venu prendre la femme

au milieu des fleurs

et qui a cru à la Révolution

en Mai 68.

 

Ce dimanche 9 septembre

soyons juste deux amoureux

qui ont su réinventer l'amour

au centre de la prostitution.

 

Les commentaires sont fermés.