21/09/2018

Hapsi Tatou

 

J'm'appelle Hapsi.

Hapsi Hapsi Tatou de Tambouctou

et mon nom

n'est pas tabou.

 

J'ai fait l'Afrique,

l'Asie, l'Amérique,

la Russie, la Sibérie,

et même, eh oui,

toute l'Europe et la France.

J'ai fait,

et de toute ma vie

personne ne m'avait jamais dit

que mon prénom et mon nom

étaient une insulte à la France.

J'ai fait:

nettoyeur de chiottes

et de vaisselles

pour un petit patron

plutôt vulgaire;

pute sur les trottoirs

pour des pauvres types

aux besoins provisoires;

plâtrier, carreleur,

maçon, cuisinier,

branleur,

service-man pour Madame,

porte-serviette pour Monsieur,

quémandeur de charité

en pleine nature

et même du contre nature

avec Carla Tsunami,

ex-zonarde de l'Elysée,

squatteuse permanente à l'Elysée;

du contre patriotisme

à Out France

en faisant enrager les petits cons

et, pourvu même qu'elle soit douce,

jamais adopté cette décadence

de la race pure

ni la rythmique de leur violence,

du FN, et de la Haine.

 

J'm'appelle Hapsi.

Hapsi Hapsi Tatou de Tambouctou

et mon nom n'est pas tabou

dans les fichiers de la police.

J'me tape une fille

que je surnomme Bambou

mais qui s'appelle

Sara ou même Sahara

et je m'en tape

des gluants qui du haut

de leur plateau télé

zé zé zozotent

en faisant l'amour,

trempent leur plumeau

dans le plumard

en pensant qu'ils écrivent

de la haute Histoire,

de la grande culture,

 de l'Hérodote chez Ruquier

alors qu'ils périclitent

durant leur oraison funèbre

chez Périclès

dans Salut les Terriens.

Rien à foutre

que j'm'appelle Hapsi

Hapsi Hapsi Tatou de Tambouctou

ou rien du tout ni personne

d'Ailleurs

et que je viens de la Terre,

de Mars ou de Jupiter.

 

Je suis Hapsi

Hapsi Hapsi Tatou de Tambouctou.

C'est dans l'air.

J'habite la France,

la République,

et ma bite.

C'est déjà pas mal

pour un poète.

Et tant pis si

Hapsi s'appelle Tatou de Tambouctou

et que je tatoue son prénom

et mon nom

sur tous les murs de France.