23/09/2018

Perspective Light

 

Quand l'amour

chassera la haine

et que tes baisers papillons

seront des année-lumières de vie

projetées sur leurs âmes obscurcies,

revient me prendre

une ultime fois

avant la mort,

Bébé.

 

Quand l'amour

sera plus puissant

que les armes de leur haine éternelle

et que tes cuisses sublimes

annihileront leurs esprits criminels

pour les conduire vers les cimes

de ta passion amoureuse, 

revient me prendre

une ultime fois

avant la mort,

Bébé.

 

Chaque jour, je me réveille

avec toi plantée dans mon coeur

comme une lame de poignard

qui me transperce avec douleur.

Chaque jour je me réveille

avec toi plantée dans mon coeur

comme tes yeux de lumière

qui m'ont rendu

ce goût au bonheur.

 

Quand le moment sera venu,

quand je ferai à jamais partie

de la politique de la chaise vide

et que ceux qui ont la haine

chanteront à tue-tête

la mort du poète tant haï

en pissant sur ma tombe;

quand le mouvement de bascule

m'enverra dans l'autre monde

dans la triste solitude

d'un parcours maudit,

revient te poser sur mon corps

pour me raconter

une toute dernière fois

l'amour

au moment de rejoindre

la Lumière et le Noir.

 

Je te dédie ma vie

après la mort,

Bébé.

 

A toi Sara,

la fille publique qui a rendu

ma vie privée à l'amour et à la joie.

 

Les commentaires sont fermés.