27/09/2018

Sayonara Soulgrace

Après la disgrâce,

l'abject et le rejet,

après la solitude immense,

le moment qui tue l'artiste,

le jugement dernier

des maîtres et des médias,

viendra la rédemption.

 

Après la disgrâce,

le bannissement et le silence,

après le départ des faux amis

et l'oubli,

l'amour qui te fuit

et la haine qui t'entoure,

après le jugement dernier

des maîtres de cérémonies

qui t'enverront purger

ta peine en exil,

vient ton clip de survie,

celui que tout le monde ignorait,

sans aucun succès,

ta chance pourtant de donner

aux radios du monde

un beau rap d'amour

qui te fera reconnaître

comme enfant de la République.

 

à Nick Conrad

 

Quand tu touches ton âme,

tu tiens la vérité.

Quand tu touches la thune,

tu tiens le mensonge.

 

Les commentaires sont fermés.