02/10/2018

La démocratie allemande a laissé parler Adolf Hitler en public...

Aujourd'hui, la parole universaliste est critiquée, désavouée, vouée même aux gémonies par des gens d'extrême-droite, haineux, prêts à écraser la tête mais surtout l'intelligence de celles et ceux qui défendent un monde à la portée universelle qui donne le droit et l'égalité pour tous et toutes.

Personnellement, je n'en peux plus des Le Pen, Trump, Zemmour, et compagnie qui ont su capter l'oreille du peuple. Et pourtant, ils occupent tous les plateaux télé, toutes les radios, et pour Zemmour, de plus en plus de bibliothèques...

Zemmour n'est peut-être pas fasciste mais il contribue largement à la pensée fasciste, au retour à la race pure et à l'exclusion des gens venus d'ailleurs. 

Jusqu'où une démocratie peut-elle prendre le risque de renoncer peu à peu à ses valeurs démocratiques pour adopter démocratiquement le discours totalitaire et l'arrivée au pouvoir de personnalités qui donnent un pouvoir abusif à une petite clique dictatoriale?

Vous avez tous et toutes vu comment Donald adore Kim. Entre frères jumeaux on s'adore...avant de se dévorer un jour ou l'autre si par hasard le petit moi de l'un s'en prend à nouveau au petit moi de l'autre. Et qui paie la casse de la guerre?...

Sur un terrain de foot, celui qui commet quelque chose de choquant perturbant de façon gravisssime les règles du jeu imposées par les lois du football reçoit un carton rouge immédiat et quelques matchs de suspension.

Si Eric Zemmour subit les foudres de Madame Sy, il l'a bien cherché, Et si celle-ci a lancé une pétition pour qu'il reçoive un carton rouge et d'interdiction de plateaux télé et radiophonique, c'est mérité.

Quand la démocratie est bafouée dans ces principes, nous avons tous et toutes le droit d'exclure provisoirement, voir définitivement, le semeur ou la semeuse de haine. 

Bénéficier de la liberté de parole en démocratie, ne signifie pas que l'on a le droit de l'assassiner et de préférer un régime de dictature. Car définitivement la dictature est un régime du passé de l'Humanité. Sauf à être régressif, barbare, et sanguinaire.

P.S. Voir d'urgence les deux émissions d'Histoire Vivante diffusées par la RTS sur la montée au pouvoir d'Adolf Hitler vue par des gens du peuple, des intellectuels, des gens simples, des gens qui ont écrit leur dégoût et leur effroi et la réalité de ce qui se passaient devant leurs yeux avec toute l'impuissance de leur coeur et de leur...intelligence... C'est sans commentaire mais c'est à pleurer. Si après une telle leçon, nous ne sentons pas le danger, c'est que nous sommes alors d'une grande bêtise intellectuelle ou alors que nous voulons que l'horreur se propage à nouveau...  

Les commentaires sont fermés.