02/10/2018

Melania Trump ou comment faire mieux que son mari

La First Lady quitte (un peu) l'Amérique pour l'Afrique.

Elle entame une tournée dans le Continent noir afin de soutenir les efforts d'investissement en Afrique et de donner ainsi plus de chances de vie meilleure aux enfants africains.

S'il existe encore un espoir du côté de la Présidence Trump, c'est bien du côté de son épouse que nous pouvons trouver des énergies positives et humanistes. 

Je suis assez heureux d'avoir osé porter un artefact de Mme Trump sur mon torse lors de manifestations engagées pour les migrants et migrantes.

Elle, au moins, comprend qu'aider et surtout soutenir l'Afrique dans des projets multiples c'est donner sa chance aux enfants et c'est aussi empêcher une migration massive des jeunes gens et jeunes filles en quête d'avenir vers l'Europe ou l'Amérique.

Merci Mme Trump de vous investir pour des causes que beaucoup trop de gens rejettent et veulent ignorer tant ils sont persuadés de la supériorité raciale des Blancs.

2018-04-23 23.39.2111.png

Artefact "Melania Trump" imprimé sur T-shirt

 

à partir de cette photo archi-connue d'elle:

 

Melania Trump official portrait.jpg

photo de la page wikipédia consacrée à Mme Trump

https://www.public.fr/Toutes-les-photos/Photos-Melania-Tr...

 

Mourir vieux, mourir mieux,

avec Sara dans mes bras...

 

2018-06-15 12.07.40.png

2017-08-10 17.46.16.png

Sara, août 2017

 

Commentaires

Bonjour,

"que beaucoup trop de gens rejettent et veulent ignorer tant ils sont persuadés de la supériorité raciale des Blancs".

Pourquoi écrire cela? C'est un procès d'intention, une généralisation agressive et réductrice qui ne vous sert pas, et en réalité un racisme inversé.
La plupart des gens sont persuadés comme vous qu'il faut nourrir des projets de développements en Afrique, afin de mobiliser la formidable énergie de ces personnes jeunes sur place et non dans les futurs (?) bidonvilles européens.
En fait le destin de la jeunesse d'Afrique est dans ses mains. Elle doit térasser ses élites corrompues et égoïstes. C'est un chemin que nous avons dû suivre aussi.

Écrit par : olivier | 03/10/2018

Bonsoir Olivier,

Merci pour votre commentaire. Je suis assez d'accord avec votre commentaire. Cependant, l'Europe, l'Amérique, la Chine sont déjà présentes en Afrique pour le meilleur et pour le pire. Nous ne pouvons pas l'ignorer. Mais c'est toujours dans le sens d'une présence économique et militaire, d'abord. Trop rarement dans le plaisir d'échanges culturels intenses.

D'autre part, la démocratie est en danger de mort partout où elle existe. Des autocrates reviennent au pouvoir; d'autres sont aux portes du pouvoir. L'ultra-libéralisme a provoqué un tel chamboulement que nos propres valeurs occidentales sont piétinées par des oligarchies économiques, et cela dans le monde entier.

C'est donc ensemble que nous devons nous battre pour plus de justice et d'égalité. Au contraire du constat inquiet d'Eric Zemmour qui fiche la peur et le repliement des peuples en donnant le pouvoir à des personnes d'extrême-droite, je pense que pour éviter le pire il ne faut pas se fermer aux cultures d'ailleurs et séparer les peuples les uns des autres en créant des haines réciproques.

Je m'intéresse beaucoup, depuis quelques temps, à l'Empire romain qui s'imbriquait avec l'Orient des pharaons et la Grèce Antique. Il est inconcevable de penser qu'il y a plus de deux milles de ça, les grands dirigeants avaient soif de toutes les cultures du pourtour méditerranéen (sans possibilité d'apprendre d'autres mondes et leur manière de pensée philosophique ou religieuse à la vitesse de la lumière comme nous en avons la possibilité quotidienne), qu'ils cherchaient la cohésion et que certains d'entre eux cherchaient à faire régner la paix plutôt que la guerre partout entre les peuples alors qu'aujourd'hui certains dirigeants comme des citoyens et des citoyennes de toutes les nations cherchent à rejeter les gens venus d'ailleurs et à provoquer des conflits racistes incessants qui n'ont pas lieu d'être.

Écrit par : pachakmac | 03/10/2018

Les commentaires sont fermés.