04/10/2018

Allô Houston, nous avons un problème

 

 

Comment faire l'amour

à un être mécanique?

Comment lui dire je t'aime

pour qu'elle me réponde

je t'aime

de sa voie synthétique?

Comment lui donner envie

de faire l'amour

et lire son désir monté

lentement et durablement

jusqu'au 7ème ciel?

 

Par un programme robotisé,

elle a donné son consentement mutuel

à notre activité sexuelle.

Tu veux ma bouche ou mon vagin?

Mon cul ou ma main?

me dit-elle de sa voie cosmique.

Par des circuits intégrés,

elle sait même dire non

quand je suis brutal avec elle.

Par ses capteurs artificiels,

elle sait lire toutes mes intentions

des plus innocentes

aux plus criminelles.

Viol ou amour,

sexe poétique ou violence sadique?

Elle me dit si oui si non

et même quand elle me dit non

il y a son clitoris siliconé

et son oui optionnel

à condition qu'elle prononce

un non suave qui signifie oui

pour exciter férocement

nos perversions réciproques

et nos sens pris de folie.

Agression sexuelle ou 

désir sentimental,

C'est d'époque surréaliste

et, me too ,je veux me la faire.

Et, me too, je veux l'aimer.

Et, elle aussi, elle veut m'aimer.

Elle a jugé de mes intentions

grâce à ses yeux d'ange

et son regard de vampire.

Et puis soudain,

c'est Elle, ma poupée

de cire, poupée de son,

qui veut me monter

et chevaucher ma fusée

pour s'envoyer en l'air

dans les étoiles de son coeur

qui fait boum-boum

et s'allume tout en rouge.

Elle me touche,

Elle m'agite,

Elle m'embrasse,

Elle me la glisse

entre ses seins, ses cuisses,

dans sa fente qui se met

à mouiller de cyprine

et ses fluides vaginaux

qui donnent le tempo

à ma bite endurcie

aux épreuves de sa force mentale

et je reste là comme un colosse

prêt à pratiquer le coït

avec cette fille inanimée,

prêt à jouer au soldat d'amour

à travers mes assauts charnels,

fantassin assassiné

devant cette beauté froide

aux envies lubriques

programmées pour le sexe

dans un laboratoire scientifique.

 

Demain, peut-être,

ce robot féminin

sera l'avenir du masculin

quand toute séduction

sera considérée comme agression

de la part de vraies femmes

devenues frigides

et ennemies de l'homme,

de ses désirs quotidiens,

de ses envies de coucher

avec une vraie femme

pour lui faire simplement

l'amour dans la vraie vie.

 

Demain, peut-être,

les poètes s'inspireront

de leurs derniers vers

après une cuite mémorable

en compagnie

d'une poupée mécanique

qui sera leur dernière compagne

après la fin de l'amour.

 

 https://www.lematin.ch/faits-divers/houston-refuse-maison...

Les commentaires sont fermés.