30/11/2018

Pierre et le Loup

Pierre est allé joué avec le loup qui lui a offert un cadeau luxueux pour le prendre dans sa tenaille.

Pourquoi Pierre le Magnifique est-il allé jouer avec le loup? Avait-il tant besoin de ce cadeau empoisonné? Avait-il oublié qu'un défenseur de la démocratie ne doit en aucun cas accepté un cadeau d'un prince tyrannique qui torture ses sujets et soumet ses concitoyens et concitoyennes à des lois d'un autre temps?

Et pourquoi ce volet précis de l'affaire n'est-il pas mis en avant dans nos médias si vertueux? Car c'est bien cela qui fait mal et pas tant le cadeau en soi. Pierre a accepté un gros cadeau d'un loup sanguinaire qui montre patte blanche quand il voyage en Occident et redevient loup sanguinaire chez lui avec ses sujets.

Pierre est coupable. Mais pas plus que beaucoup de politiciens et de politiciennes qui se soumettent à la loi des lobbys en oubliant les souffrances du peuple. Pierre a menti. Mais pas plus que beaucoup de politiciens et de politiciennes qui racontent des bobards au peuple. Pierre s'est fait prendre au piège du loup de là-bas et se bat désormais contre les loups d'ici qui lui infligent la curée. 

Pierre ne veut pas la mort du loup. Il veut juste sauver sa peau et redevenir ce Pierre virevoltant, léger, espiègle, rieur, stratège, intelligent, malicieux, éclairé, triomphal, ce Pierre survolant les débats et faisant presque l'unanimité au sein de son parti et de la population.

Pierre joue avec l'orchestre et demande une assemblée générale de son parti pour lui donner encore le droit de jouer dans la cour des grands et non dans la cour des miracles des pestiférés après sa condamnation et son éviction.

Le vilain petit canard du bout du lac qu'est devenu Pierre à travers cette triste et affligeante affaire de cadeau; le vilain petit canard Pierre, croqué par nos loups régionaux et qui n'a en réalité pas été croqué mais avalé par nos loups d'ici, va-t-il ressortir indemne et redevenir Pierre le Conquérant sauvé par l'Assemblée de son parti puis par l'Assemblée populaire du peuple?

Mais écoutons et regardons plutôt, chères amies et amis resté(e)s fidèles à ce blog.

 

Les commentaires sont fermés.