06/12/2018

"Decursio" où la marche populaire des gilets jaunes

Le terme "Decursio" en latin s'associe à une parade militaire sous l'Empire romain. Trois empereurs, Auguste, Néron, et enfin Hadrien firent frapper des monnaies avec ce terme associé à des chevaux et leurs cavaliers.

Ce terme de "Decursio" est aussi associé aux jeux du cirque romain et de la jeunesse du divin empereur.

Il était en principe réservé aux futurs empereurs et leurs armées.

Néron en fit un fameux sesterce en bronze ou en cuivre recherché des numismates tout comme les monnaies d'Hadrien et d'Auguste... Et les Gaulois, ces astucieux, en firent des copies dans un alliage mystérieux (argent-étain?) qu'ils utilisèrent pour leur propre usage et peut-être pour se moquer et défier les empereurs romains.

Pourquoi utiliser un autre métal pour ses fausses romaines et vraies gauloises plutôt que le métal original du sesterce? Peut-être parce que les Gaulois voulaient être maîtres en tout de leur monnaie, y compris dans l'alliage fabriqué, et ne pas dépendre de l'empire romain et de ses lois...

C'était les Gaulois et les Gauloises il y a presque 2000 ans. Ce sont les Gauloises et les Gaulois d'aujourd'hui.

Monnaie gauloise ancienne, faux sesterce de Néron (selon expert), alliage inconnu, rendue à son éclat d'origine après nettoyage. Une patine noire intense et grasse camouflait presque entièrement la frappe lors de mon achat.

20181206_144028.jpg

 

20181206_144232.jpg

Néron (Macron):

"Quel artiste périt en moi"

"Qualis artifex pereo"

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.