07/12/2018

"Sans munitions" les gilets jaunes condamnés à la non-violence

Il y a une chose que le Gouvernement de Macron a compris, et bien compris, c'est qu'il ne faut rien laisser traîner dans les rues pour éviter toute violence inutile et surtout mortelle.

Ce samedi, les plus violents, les plus décidé(e)s à en découdre par la violence ne trouveront rien dans la rue pour nourrir la guerre de façon violente.

Il faudra donc faire bloc à travers une résistance non-violente mais décidée...et si il y aura baston cela sera ordonné par l'autorité, le gouvernement, Macron... Près de 90.000 unités pour maintenir l'ordre, des véhicules blindés en soutien...devant une foule non-violente qui voudra avancer vers des bâtiments officiels...pour parler directement au...Président.

Quand est-ce qu'Emmanuel Macron donnera l'ordre aux CRS d'empêcher la foule d'avancer vers lui? C'est sans doute dans ces moments cruciaux que nous saurons si la révolution a sa chance d'aboutir ou si nous boufferons encore du Macron durant plusieurs années comme la France a du bouffer du Sarkozy et du Hollande jusqu'au bout de leur mandat.

Aux gilets jaunes de montrer qu'ils et qu'elles veulent vraiment faire la révolution et voir l'avenir en...jaune.

 

Les commentaires sont fermés.