26/12/2018

26 décembre, Boxing Day, Gilet Jaune, France en Colère

C'est le jour des cadeaux aux plus pauvres selon des rites anciens...

C'est le jour où je rejoins le réseau social "La France en Colère" pour donner un peu plus de poids et de consistance par la poésie et contrer les propos médiatiques les plus nombreux qui eux, hélas, donnent du poids aux actes de violence, aux propos racistes, xénophobes, et antisémites de certains gilets jaunes qui restent cependant une minorité turbulente au sein du mouvement.

Personne ne sera jugé en procès d'illégitimité au sein de ce mouvement révolutionnaire...sauf celles et ceux qui cherchent à détruire le mouvement révolutionnaire entamé le 17 novembre 2018. Des idées de droite, donc libérales, des idées de gauche, donc sociales, existeront toujours en démocratie. Les uns font plus confiance à l'individu pour s'en sortir. Les autres font plus confiance à un Etat social, à une société collective pour s'en sortir tous ensemble. Cela permet de respirer des deux poumons dans une société saine et non cancérigène. Dans une société saine sans crise de foi à cause du gavage de foi gras perpétuel que s'accordent les élites au détriment du peuple et qui a provoqué cette grave jaunisse du peuple décidé, cette fois ou jamais, à changer de société (lire les billets d'Edgar Morin sur son blog de Médiapart). Avec le poumon gauche, avec le poumon droite pour respirer l'oxygène sain d'une saine démocratie, et le coeur incorruptible comme outil du juste arbitre personnel et collectif.

Si je rejoins le mouvement ce jour, ce n'est pas pour ma pomme. C'est pour aider le peuple de France et les autres peuples à trouver un chemin vers la lumière. Il n'y a pas d'autres spéculations à faire sur mon adhésion. Ma pomme a vécu ce qu'elle avait à vivre et elle vivra encore avec ce besoin de liberté et de non adhésion à un statut politique et des responsabilités politiques. Ma pomme est juste citoyenne et n'a pas de pognon ni de poste de pouvoir à chercher dans cette affaire (je ne suis même pas Français mais je suis de culture française et gauloise). L'art et la culture sont la propriété du peuple parce que dans toute culture réelle, il y a recherche de sublimation, de divinité, de sagesse ou de révolution, de beauté, et d'expression libre et incorruptible de soi.

A la France en Colère j'adresse mes meilleurs voeux pour un combat sain et authentique vers un futur rempli de promesse et de citoyenneté.

 

Les commentaires sont fermés.