27/12/2018

Gilet Jaune, un OPNI non soluble dans la Vème République

Une révolution ne se construit jamais dans les murs de l'Ancien Régime.

Elle sort des murs lézardés, de la bâtisse branlante ayant subie de multiples tremblements de terre ainsi que d'innombrables débauches et corruption qui avaient pignon sur rue, et elle décide de rebâtir une maison neuve avec de nouvelles fondations, des bâtisseurs qui ont une vision de l'avenir plus saine, plus humaine, plus libre, plus respectueuse et respectable des gens et des institutions, plus égalitaire, plus participative au niveau du peuple, plus propre et compatible avec la biosphère, une société protectrice des biens communs et de notre sphère commune à tous, la Terre. 

Une révolution ne peut pas intégrer cette Vème République au risque d'avorter définitivement et lamentablement. Toutes les fondations et institutions de cette Vème Républiques sont moisies et prêtes à s'effondrer dans le chaos et l'anarchie. Les élites qui s'accrochent à ce monde-là ne peuvent pas sauver le navire. Il faut reconstruire un autre navire et viser un autre cap idéal, une autre société qui abandonne ses bases néolibérales néfastes à la fois à l'Humanité et à notre espace d'habitation, la Terre.

Les personnes et les partis qui tentent de récupérer et de s'approprier la dénomination "Gilet Jaune" trahissent déjà la révolution qui est en marche. Il est impossible de traduire avec les outils actuel de la Vème République les aspiration d'un peuple en colère et en révolution. Il est impossible de faire allégeance à un pouvoir, à ce macronisme-là qui s'est accroché aux branches ultralibérales corrompues à l'extrême pour développer sa politique de destruction des plus faibles au profit des plus forts.

Donc, Gilets Jaunes restez vigilants et vigilantes dans vos associations avec les politiciens et politiciennes actuellement au pouvoir. Celles et ceux qui ne sont pas pour une révolution et une VIème République qui vise un autre cap et un autre idéal d'existence et d'avenir pour nos enfants ne sont pas les amis des Gilets Jaunes qui aimeraient un autre cadre d'existence mais ils et elles sont déjà les ennemis de la nouvelle démocratie en phase de gestion citoyenne.

Le, la Gilet Jaune est encore un objet politique non identifié. Comme un, une extra-terrestre tombé-e sur la Terre, il est source de curiosité et d'observation des pouvoirs actuels. Il, elle, est un être humain qui vise un idéal plus élevé, moins consumériste, plus romantique, libre, égalitaire, et solidaire que l'idéologie actuelle qui nous bourre le crâne avec ses télé-réalités, ses pubs, son cynisme, ses débauches en tous genre, ses ordres de marche vers la réussite matérielle outrancière.

 

Les commentaires sont fermés.