31/12/2018

Gilets Jaunes, An 1, 2019

Nous sommes des feuilles mortes

pour eux, les tristes prétendants

élus dans la gloire néolibérale.

 

Nous sommes des feuilles mortes,

des feuilles jaunes,

des feuilles rouges,

des feuilles brunes

à leurs yeux qui ne voient rien.

Nous sommes l'automne

de leur monde catastrophique

et que passe l'hiver apocalyptique

pour eux tous.

Nous serons encore là

au printemps prochain.

Notre arbre solidaire

n'est pas suicidaire

et il est bien plus beau

que ce qu'ils nous promettent:

la guerre, les gaz lacrymos,

les grenades assourdissantes,

les tirs de flash-ball,

et bientôt peut-être

les tirs à balles réelles.

 

Il est solaire,

il est lunaire,

il est solitaire mais surtout solidaire

et rempli d'avenir sur la Terre,

le, la Gilet Jaune.

 

Castaner!

casse pas ta mère!

Tu nous donnes le mal de mer.

Castaner!

Tu niques notre mère la Terre

et les enfants défavorisés de France.

 

Mais notre magie peut tout

sur vos lois iniques.

Mais la magie de la Terre

et la poésie des poètes

resteront à jamais indéracinable.

 

Vois Macron!

C'était ce matin,

sans trucage,

juste avec l'oeil attentif

aux bruissements de la nature,

aux paroles des arbres,

aux paraboles poétiques,

ce matin avant le travail

dans un petit bled

pas très loin de France.

 

Un homme attendait son tram

comme tous les matins

de dur labeur.

Au bord de la rivière,

une feuille et un lierre

accrochés bien vivants

au mur de la berge.

 

Et soudain la feuille morte

se transforma en gilet jaune

qui surgissait avec sa grâce,

plein de vie,

avec l'eau comme arrière-plan.

 

Nous ne mourrons jamais

nous les gilets jaunes.

Parce que nos enfants viendront

et prendront notre place

pour crier encore à la révolution

à chaque fois que la démocratie

est par trop bafouée et trahie

en faveur d'une caste, d'une élite.

 

Mes meilleurs voeux 2019

à toutes et à tous

qui rêvez en gilet jaune.

 

Et pour tous les autres,

celles et ceux qui ont la haine

des gilets jaunes

en cette fin 2018,

celles et ceux qui prônent

la dictature et le pouvoir autoritaire,

la violence et les guerres,

les dominants et les dominés,

les maîtres et les esclaves,

les rois et les serfs,

pour tous ceux-là,

pour toutes celles-là,

je vous le dis,

les feuilles mortes

reviendront toujours au printemps

pour éclairer le monde

de leurs couleurs éclatantes.

 

20181231_092724.jpg

 

20181231_092154.jpg

Guerrier Gilet Jaune volant pour la Révolution

 

20181231_092202.jpg

 

20181231_093407 (2).jpg

Sorcière Gilet Jaune sur son balai de lierre volant

 

20181231_093407 (2)22.jpg

 

20181231_093407 (2)222.jpg

La Victoire appartient au Juste

même et surtout

s'il faut mourir au combat

pour la Victoire de la liberté,

de la justice, de l'égalité, et de la solidarité.

Les commentaires sont fermés.