11/01/2019

On passe

 

On passe.

Ici bas, sur la Terre,

on passe.

Gens du voyage,

on passe.

Et rien ne nous arrête.

Même pas la mort.

 

On fait sauter les frontières de glace

des fous, des malades, des égoïstes,

des gens qui construisent les murs,

les prisons, les guerres,

les divisions, les haines,

les goulags, les déportations,

les camps de concentration

et les meurtres de masse.

 

On passe.

On joue des tours de passe-passe

pour éviter leur impasse.

On casse les mecs

qui nous étouffent et nous flinguent,

qui nous censurent et nous avilissent,

qui castagnent et fracassent

la République

pour plus de pouvoir,

plus de pognon,

plus de répression,

plus de crimes,

en prétendant être

des parangons de vertu démocratique

alors qu'ils sont juste au service

des plus puissants oppresseurs de la Terre,

des maîtres qui veulent des esclaves

pour les servir

et non plus des femmes et des hommes

libres qui réfléchissent

avec leur propre pensée,

leur propre talent,

leur propre désir de construire

un monde meilleur.

 

Non, Président Macron.

On ne peut pas être en même temps

SDF et milliardaire

sauf si SDF 

est en même temps

celui qui crève dehors par tous les temps

et celui qui s'endort partout où il va

dans les chambres des hôtels de luxe.

 

Aujourd'hui c'est la France SDF

qui ne s'est plus où elle va

tant vous l'avez maltraitée

à travers votre arrogance et vos ukazes.

Vous êtes le Président kamikaze

qui mène la France

au bord de la guerre civile.

 

Le pire, c'est que vous semblez

vouloir dire au peuple de France

je suis votre Président.

Et en même temps

je suis votre dictateur.

Donc prenez garde

à ma toute-puissance.

 

De Gaulle avait su démissionner.

Vous, vous allez durcir votre autorité

et massacrer le peuple

en vous justifiant toujours.

 

Gendarmes!

CRS!

Flics!

Vous trahissez le peuple

à chaque fois

que vous n'avez pas compris

les sens de la liberté démocratique.

Vous servez un pouvoir despotique

qui donne tout aux 1% de la population

et néglige les plus pauvres,

les plus démunis,

les plus fragiles,

les plus abîmés

par cette société de plus en plus carnivore.

 

Demain,

serez-vous capables

de changer de camp

et rejoindre le camp de la Justice?

Serez-vous des femmes et des hommes

qui dansent avec le peuple

où encore des soumis à ce modèle néolibéral

qui craque et va crever

de son fric roi?

 

Demain,

y aura-t-il des morts,

des gens abîmés à vie

dans les rues de France

par vos armes et votre violence,

Monsieur Macron?

 

Et la France va-t-elle crever

et s'éteindre dans une guerre civile

qui grandira jour après jour?

 

Où le sursaut républicain

viendra-t-il du peuple,

de l'armée, des gendarmes,

de la société civile,

des Gilets Jaunes

qui diront non,

définitivement non

au Grand Capital dominateur

et saurons faire preuve

de désobéissance civile?

 

Désobéissance civile!

 

On passe.

Ici bas, sur la Terre,

on passe.

Gens du voyage,

on passe.

Et rien ne nous arrête.

Même pas la mort.

 

Les commentaires sont fermés.