13/01/2019

Acte IX: Dissection d'une agression policière Place de l'Etoile, Paris

Dans une vidéo prise en continu, qui dure un peu plus de 26 minutes, nous pouvons voir comment la police a provoqué de façon délibérée les Gilets Jaunes ce qui amènera à la fin à un blessé au visage par tir de flashball. A noter qu'un autre fait grave aura lieu plus tard quand une manifestante aspergée par un canon à eau reste à terre et que des Gilets Jaunes lui porte secours. Le CRS au volant du véhicule n'hésite pas alors à se resservir du canon à eau pour asperger tout le monde tandis que d'autres CRS envoient des gaz lacrymogènes sur le petit groupe.

Les faits:

En fin de manifestation, les Gilets Jaunes se tiennent sur la Place de l'Etoile. Une Avenue est libre de CRS et tout le monde peut repartir tranquille s'il le désire.

Quelques manifestants aimeraient bien continuer plus loin et proposent de descendre l'Avenue libre. Durant 30 minutes personne ne veut suivre puis soudain quelques dizaines de personnes se mettent à descendre l'Avenue. Ma vidéo commence à l'instant précis où les CRS ont apparemment reçu l'ordre de boucler l'Avenue et d'empêcher leur progression.

Dans un premier temps, des Gilets Jaunes traînent un autre Gilet Jaune vers les CRS. Infiltré? Quelqu'un qui a commis un acte d'agression sur d'autres personnes? Je ne sais pas. Je comprends pas le pourquoi du comment. C'est là que les CRS se mettent à courir vers eux...

Début de la vidéo. Vous pouvez comprendre par vous-mêmes. Désolé pour mon langage de charretier. Mais quand on risque de se faire agresser et blessé, le langage, on s'en fout. 

Juste deux choses. Les CRS ont reçu des jets de bouteilles de bière...et une trottinette aux pieds d'un CRS. Dites-moi depuis quand un robocop à casque et visière, une tenue protectrice, plus un bouclier, risque d'avoir bobo avec une bouteille de bière?! Dites-moi ça, les gars? De plus, aucun commerce n'a été agressé dans les parages par des gilets jaunes malveillants.

Deuxième chose. Un petit coup de gueule à ceux qui balancent des bières depuis l'arrière sans se mettre directement en danger. Primo ce sont vos poteaux gilets jaunes qui reçoivent le plus souvent les projectiles sur eux, gilets jaunes sans protection aucune. Secondo, quand on se prétend révolutionnaire, courageux, et responsable de ses actes, on vient en première ligne face aux CRS. Et là, je te défie, petit gars alcoolisé, de balancer ta bière directement sur les CRS. Excuse-moi si je te traite de connard dans la vidéo mais c'est ça parce que tu bousilles le sens de la révolution et qu'au final c'est un de tes potes qui se prend un tir de flash-ball en pleine poire et qui risque de rester handicapé à vie alors que toi, anonyme jeteur de projectile, tu t'évanouis dans la nature... J'aime pas les lâches, désolé.

Bonne vidéo, si j'ose dire, à tous et toutes, y compris la police, et pensez au blessé qui a été touché par ce tir de flashball. Une cagnotte sera sans doute ouverte pour lui. Regardez l'entier même si cela prend un peu de temps. C'est une occasion unique de comprendre pourquoi et comment la police prend des initiatives trop agressives et ultra-dangereuses alors que ce n'est pas nécessaire. Putain! Nous ne sommes pas des terroristes armés de grenades et de kalachnikovs.

En annexe, un article de presse sur ce gilet jaune blessé et l'excuse bidon (à la mord moi le noeud), nous avons été agressés par des tirs de projectiles, de la police de Castaner.

https://francais.rt.com/france/57841-paris-gilet-jaune-bl...

Ma vidéo à archiver dans les organes de presse et chez les Gilets Jaunes ainsi que chez le Ministre Castaner pour qu'il se rend compte que sa façon de travailler est scandaleuse et assassine à bien des égards.

https://photos.google.com/photo/AF1QipPbJg54N8qOSYmZ4a8SB...

Révolution Gilets Jaunes: Je monte; Je valide

20190112_115203 (1).jpg

 REVOLUTION GILETS JAUNES

JE MONTE;

JE VALIDE.

Quand est-ce que la France arrêtera l'expérience Macron?

Ce soir, je suis de retour de Paris après l'acte IX des Gilets Jaunes.

Des dizaines de milliers de personnes, voir plus de 100'000, dans les rues de France pour cette énième démonstration d'un peuple qui veut un vrai changement.

Quand est-ce que le Gouvernement Macron arrêtera de jouer et d'attiser le feu? Aujourd'hui, à Paris, c'est grâce à un service d'ordre des Gilets Jaunes bien en place (vétérans militaires dans le coup également) que des débordements ont été évités, débordements qui auraient pu faire exploser la manifestation dans la capitale du côté des Galeries Lafayette, entre autres (voir ma page Facebook et les quelques vidéos postées). Mais aussi à la Place de l'Etoile, sans le sang froid de quelques personnes qui ont tout fait pour calmer le jeu parmi les gilets jaunes, il y aurait pu y avoir un nombre de blessés élevés, voir des morts (voir les vidéos sur ma page Facebook).

Et pourtant, durant la manif, tout était bien fait. Tout le monde veut la chute de Macron mais chacun et chacune se comportent en personne responsable et exemplaire. Seuls quelques jeunes excités ont tenté de mettre le feu aux poudres et de rompre le cycle de la non-violence.

Désolé, les jeunes casseurs, vous croyez faire la révolution avec vos méthodes mais vous ne mettez que vos vies en danger et vous risquez de briser le mouvement des Gilets Jaunes par vos inconséquences.

Les Françaises et les Françaises refusent, dans leur immense majorité, une victoire par la violence et des milliers de morts au bout. On ne remplace pas une dictature financière par une dictature d'extrême-droite ou d'extrême-gauche. Ce serait un tel échec révolutionnaire, un tel reniement de la volonté affichée de fonder une démocratie plus juste et équilibrée. Les jeunes, vous ne savez pas encore que la violence ne peut mener qu'à plus de dictature et d'injustice, de crimes et de guerres.

Donc voilà. Malgré les personnes encore blessées aujourd'hui, les dizaines de personnes mises en garde à vue, les Gilets Jaunes ont remporté une grande victoire en refusant de répondre à la provocation policière (attaques des gens alors que ceux-ci se tiennent tranquilles: gaz lacrymo jetés sur des jeunes qui font un sitting; jets d'eau pulvérisés sur une manifestante mise KO puis secourues par une poignées de Gilets Jaunes eux-mêmes mis en joue par le canon à eau en plein exercice de secours à une personne à terre!). Pas de félicitation aux CRS mais plutôt un ton de réprobation envers eux. Ils n'ont toujours pas compris qu'ils n'ont pas fait le choix du peuple et qu'ils commettent des fautes impardonnables venant de l'autorité publique.

Ma page Facebook pour quelques vidéos prises ce samedi 11 janvier à Paris et quelques-unes de mes propre vidéos: https://www.facebook.com/jeanmarie.gumy

Je termine par cette image que j'ai prise durant la manif. Je trouve qu'elle concentre à elle toute seule la force des gilets jaunes. On dirait que la photo de la couverture du journal "Le Point" colle avec le réel du jour. C'est presque incroyable et ce n'est pas un montage. Et regardez bien à droite qui surgit des cheveux de la manifestante?

A vous de regarder. Cela en vaut la peine:

20190112_122848.jpg

 

20190112_1228488.jpg

 A l'intérieur et à l'extérieur de l'image...tous et toutes boxeurs/boxeuses de ce monde à Macron