16/01/2019

Déconne pas Manu

Allez. Déconne pas Manu. Un Benalla de perdu c'est 10 CRS qui reviennent encore taper dans la rue. Pleurs pas comme une gonzesse quand tu demandes aux pauvres de faire bien parce qu'ils font mal et qu'ils se révoltent contre leurs conditions minables d'existence au lieu de se soumettre aux diktat des très riches.

Allez. Déconne pas Manu. Tu vas pas t'ouvrir les veines parce qu'une gilet jaune de 80 berges est décédée, que deux sont dans le coma, 13 qui ont perdu un oeil, et que des centaines d'autres sont gravement touchés dans leurs chairs et dans leur âme de citoyen, citoyenne, qu'ils et elles se sentent comme des chiennes et des chiens qui doivent retourner à la niche en silence et sans rien obtenir malgré l'horreur sociale et leur sacrifice.

Allez. Déconne pas Manu. Némo t'attend à la maison et même s'il a décidé de te pisser dessus au coin de la cheminée devant les caméras du monde entier pour prouver à tout le monde que tu joues bien trop mal ton rôle de Président des Français, il reste un brave toutou calme qui, au fond, fait bien les choses pour ta présidence et t'aime avec beaucoup de compassion parce que ta Brigitte le cajole d'une main royale et le nourrit aux petits soins bien qu'il soit un putain d'ex SDF que tu as sauvé de l'abandon et de la rue. 

Allez. Déconne pas Manu. C'est l'heure du choix et de retourner te branler avec ta bande de potes du Medef avant qu'il ne soit vraiment trop tard et que la France crame entièrement dans une guerre civile. Tu ne peux plus être l'amant en chef de la République car elle t'a fait cocue avec le peuple. Et pour toujours. Retourne d'où tu viens avec tes poteaux d'En Marche. Retourne chez Rothschild. Là-bas, ils t'attendent tous pour assurer ta défense contre les salauds de pauvres qui porteront plainte contre toi pour meurtres, tentatives de meurtre, coups et blessures graves volontaires afin de semer davantage de peur et de haine parmi le peuple dans le but de diviser encore plus la population française et de soumettre à jamais les gens à ta loi, à la loi dictée par les milliardaires qui veulent des esclaves et non des citoyens et des citoyennes.

 

Les commentaires sont fermés.