04/02/2019

Médiapart refuse une perquisition!

L'Etat français est en état d'effervescence prolongée. 

Ce matin, c'est le siège de Médiapart qui a été perquisitionné pour violation de la vie privée d'Alexandre Benalla.

Médiapart a réagi sur Twitter par un court message. Elle donnera de plus amples informations dans la journée, sans doute.

Par ce refus de perquisition, Médiapart s'oppose à la divulgation de ses sources et protège ainsi le droit au secret de la source.

Si les grands médias sont tenus par les milliardaires, Médiapart ne doit son existence qu'à son lectorat qui paye pour avoir une grille de lecture du monde indépendante de tout pouvoir économique. C'est donc à une tentative d'intimidation gravissime de la part du pouvoir en place que nous avons à faire et non plus à une perquisition plus ou moins justifiée au siège d'un leader politique qui aurait commis une infraction à la loi électorale (affaire Mélenchon ou Le Pen, en particulier).

Le Président Macron est aux abois et semble de plus en plus décidé d'en finir en se servant de l'arme policière et judiciaire pour sauvegarder son pouvoir et les intérêts primordiaux de l'oligarchie mondialisée.

Soutien à Médiapart et à la liberté de la presse. Les journalistes des grands médias qui conservent une éthique et une indépendance critique doivent désormais se rendre compte qu'il n'est pas forcément bon d'être sous le joug de milliardaires qui décident au final des basses manoeuvres du Gouvernement, de la censure et de la désinformation générale. 

P.S. Actuellement, il est impossible de partager sur Facebook ce billet ainsi que le post diffusé sur "La France en Colère". Blocage d'Etat?...

  1. Cette enquête, qui vise les enregistrements révélés par Mediapart, est susceptible d'atteindre le secret des sources de notre journal. C'est pourquoi nous avons refusé cette perquisition, un acte inédit — et particulièrement grave — dans l'histoire de Mediapart. Articles à venir.

  2.  

    URGENT. Deux procureurs, accompagnés de trois policiers, ont voulu perquisitionner ce matin, à 11h10, les locaux de Mediapart dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet pour (notamment) atteinte à la vie privée de M.Benalla suite à nos révélations de la semaine dernière.

 

 

Les commentaires sont fermés.