18/02/2019

Gilet Jaune...sans gilet jaune

Anti-système,

je ne suis qu'un poème

qui pose sa vie

sur un écran sans vie.

 

Anti-capitaliste,

je n'ai d'épargne et de dépôts

que des milliers de mots

jetés au vent

et des monnaies d'antan

qui forment mon bonheur

et mon malheur

tout en même temps.

 

Anti-mouton

et anti-dinosaure

je ne roule pas au diesel,

je ne roule pas en voiture,

je ne porte pas de gilet jaune

dans les foules

mais le jaune me parle

au coeur de ma vie.

 

Anti-impérialiste,

anti-fachiste,

et anti-communiste,

je ne donne jamais ma confiance

à l'idéologie

et aux idéologues

qui noyautent la liberté

pour prendre et garder le pouvoir.

 

Je suis un festival

antigel et antiguerre

qui ne se donne pas

aux haineux et aux pouvoirs.

Je vais mon chemin,

je manifeste avec les gens

quand je veux manifester,

je participe avec les gens

si je veux participer

et je me fous des jugements,

des préjugés, et des idiots

qui veulent ma mort

en voulant

réduire ma pensée au néant

et livrer mon corps au bûcher.

 

Ainsi va un homme en jaune

qui ne donnera jamais crédit

aux tueurs d'humanité

sous prétexte qu'ils seraient meilleurs,

plus beaux, plus forts, plus grands,

plus malins, plus intelligents,

plus aptes à diriger et à soumettre

les peuples et les êtres humains

alors qu'ils font la démonstration

de leur ignorance crasse,

de leur sectarisme, de leur violence,

de leur désir d'en conduire d'autres

au goulag, au peloton d'exécution.

 

La malveillance est la plaie du monde.

La bienveillance est l'éveil au monde.

 

Le monde est si mal dirigé

que l'empire vacille.

Le monde est si mal dirigé

qu'il faut se préparer

à revivre des heures sombres

qui auront raison de la démocratie.

 

L'argent et son pouvoir

a tout corrompu

y compris nos rapports humains

au sein des Gilets Jaunes.

Le complot est partout présent

au coeur même des gens.

Le complot mène le bal

et la confiance est perdue.

 

Fin des temps.

Qui serons-nous demain?

Un souvenir et nos traces laissées

sur la planète Terre?

Fin des temps.

Qui racontera l'Histoire de l'Humanité

si elle disparaît?

 

Si croire est une foi

alors les êtres humains

ont besoin de foi

pour chasser leurs démons.

Si croire est impossible

parce que la parole est mensonge

il nous reste alors le silence

et vivre dans une autre galaxie.

 

Ce matin

j'ai foi en ta guérison, mon ange.

 

 

Les commentaires sont fermés.