19/02/2019

Ce soir, ils défilent

 

Au nom du plus jamais ça

ils défilent tous et toutes,

belles consciences amidonnées

habillées d'une chemise blanche BHL.

 

Le crime indépassable,

le summum de l'horreur,

oui, les Juifs l'ont vécu

et nous n'avons pas

le droit d'oublier.

 

Et c'est justement au nom

de ce vécu

que je ne comprends plus

cette politique d'aujourd'hui,

ce captage des richesses

par les banques

et les grandes fortunes.

 

Si j'étais le descendant

d'un déporté,

je ne regarderais pas

avec admiration et vénération

les grandes fortunes

qui s'accumulent

aux mains de quelques-uns.

 

Je dirais.

"Stop mes amis juifs.

Le noyautage du pouvoir

par des élites juives

qui se mettent au-dessus des autres

ce n'est pas nous, notre Histoire.

Notre Histoire c'est Moïse le proscrit

et la résistance passive aux nazis"

"Stop à cette politique israélienne

de l'apartheid, du colonialisme,

et de la domination."

Je dirais.

"N'avons-nous donc rien appris

de la détestation et de la haine?

N'avons-nous donc rien compris

de l'humiliation et du mépris?"

"N'avons-nous donc rien subi

pour en arriver à cet horrible oubli,

à ce désir de créer

des pyramides d'argent,

ce système arrogant,

cette occupation permanente

des plateaux télé

et ce besoin de toujours manifester

en notre nom propre

et jamais au nom des autres?"

 

Oui, je me poserais

toutes ces questions

au moment où l'antisémitisme renaît

et que les haines sont de plus en plus

des murs que se construisent les gens

par excès de souffrance et de rejet.

 

Amis juifs,

vous voilà avertis du danger.

A vous d'en prendre conscience.

Les commentaires sont fermés.