19/02/2019

Jaunophobes et Jaunophiles

 

Nous pouvons toujours réinventer la roue et croire qu'il n'existe en ce monde que la lutte contre l'antisémitisme capable de réunir les bonnes consciences et les grands philosophes en France.

Je n'oublierai jamais ce que le nazisme a fait subir aux Juifs...mais aussi aux Tziganes, aux handicapés, aux artistes "dégénérés", aux résistants, aux villageois massacrés en représailles des actes résistants, aux femmes violées, aux maris assassinés, aux filles des bordels couchant avec leur pire ennemi.

Non. Je n'oublierai jamais tous les témoignages des rescapés des camps de concentration. Hitler, plus jamais ça, c'est ancré à vie dans ma mémoire vive.

Mais...que vois-je? Qu'entends-je? aujourd'hui en France? Un grand philosophe qui appelle l'armée à massacrer le peuple en gilets jaunes. Un président qui fait la sourde oreille aux revendications légitimes et approuve, sans broncher le moins du monde, les violences policières contre son propre peuple. 

Les Juifs d'aujourd'hui ce sont les exclus, les esclaves au travail survivant au smic, les retraités maltraités, les jeunes au chômages, les réfugiés servant de coke en stock ou de diversion aux politiciens, les gens de peu les gens de rien qui déambulent dans les gares à côté des gens très importants, les VIP des médias et des milieux économiques, les villages oubliés, les campagnes dévastés par les multinationales de la chimie et de l'agro-alimentaire, les maisons mitées et abandonnées aux aléas de la nature, les écoles fermées, les familles isolées partant sur les routes en exil, les femmes mariées qui se prostituent en cachette, et les gamines qui font la course au cachet et qui offrent leurs corps à de vieux cochons candidats présidents...de la France alors que ces beaux messieurs du FMI pourraient être les proxénètes et seigneurs de maisons closes.

Les fleurs sont fanées, les coeurs sont fêlés, les âmes sont damnées, et la télé vend sa merde en ramenant toujours le passé comme cause absolue à défendre.

Putain les gens!

C'est aujourd'hui

la JAUNOPHOBIE!

C'est aujourd'hui

que les pauvres se révoltent

contre un système

qui les assomme.

C'est aujourd'hui

que nos filles vont au couvent

pratiquer des pipes et des sodomies

au petit-déjeuner

à ces messieurs

trop bien habillés

pour être honnêtes.

C'est aujourd'hui

que les familles sont décimées,

que les mères célibataires

sont au bord de la crise de nerf,

que les maris rejetés

se retrouvent cocus

mais plus encore

en banqueroute morale et financière,

éjectés des banques

et de la vie sociale,

solitaires dans la foule,

poursuivis comme des bandits

afin qu'ils assument

leur dette lancinante

et participent au bénéfice

des actionnaires et des patrons

après avoir assumé

durant 15 ou 20 ans

les pensions alimentaires

de leurs enfants.

 

Putain les gens!

C'est aujourd'hui

la JAUNOPHOBIE

contre les perdants,

les gens qui ne sont rien,

les gens qui sortent

dans la street

pour demander démission

au président jaunophobe

qui a fait allégeance

aux pouvoirs occultes du fric,

dans la street

où les street médic

doivent les sauver

contre un tir de flash-ball

ou une grenade explosée.

 

Alors, les bonnes consciences

et les grands philosophes,,

please un peu de décence.

 

Il faut manifester tous ensemble

contre la Jaunophobie

afin que la Jaunophilie

prenne toute sa place

sur la Terre,

que les damnés deviennent

des citoyens à part entière

respectés et reconnus

et non des rien qui errent

de galère en galère

comme les Juifs furent reconnus

autrefois,

après la grande catastrophe,

partout sur la Terre

afin d'éteindre les forces sataniques

du nazisme.

 

Je suis le premier des antisémites

car je porte l'étoile jaune des Gilets Jaunes

depuis si longtemps.

 

Manu, comprends-tu?

 

 

Les commentaires sont fermés.