21/02/2019

Macron: des lois, de la répression...et toujours rien

Quelle époque atroce nous vivons! Il ne suffit pas de paraître beau et intelligent pour l'être réellement. Il ne suffit pas d'être nommé président de la France après un tout de passe-passe médiatique extraordinaire pour réussir à être le sauveur d'une nation en perdition.

Et un Philippe Val https://francais.rt.com/france/59313-gilet-de-la-honte-ex... qui en rajoute des tonnes sur la honte supposée de porter un gilet jaune après les actes et les paroles antisémites de quelques vandales haineux comme si le gilet jaune était désormais exclusivement le symbole de l'anéantissement de la pensée, le nihilisme absolu, le néo-nazisme, la raison délaissée au profit des passions les plus basses et perverses et des instincts les plus primitifs; comme si le gilet jaune n'était pas le symbole de la fierté retrouvée, de la tête relevée pour s'extraire de la soumission aux gouvernants et aux politiques actuelles, un signe de colère et de détresse bénéfique adressé aux puissants mais bien cette infamie dont parle Val, cette indignité, ce furoncle, cette laideur, que dis-je encore cette lèpre et même ce crépuscule apocalyptique. Ce n'est donc pas un cap novateur et révolutionnaire que voudraient les Gilets Jaunes mais une péninsule, un archipel du goulag moderne où les Juifs seraient à nouveau condamnés et brûlés dans des chambres à gaz si par hasard les Gilets Jaunes participait d'un nouveau pouvoir...

L'ex directeur de Charlie Hebdo perd totalement la raison et la mesure de la liberté d'expression. Il s'en prend radicalement à celles et ceux qui souffrent dans leur chair assailli-e-s par un pouvoir néo-monarchique au service exclusif des puissants de ce monde et qui se sucre au passage sur le dos du peuple tel Versailles et sa Cour dilapidaient les deniers et les récoltes du peuple pauvre et en guenilles.

Puisqu'on en est hélas arrivé là ce soir, il nous faut relire du Victor Hugo qui fut un grand humaniste et protecteur de Juifs persécutés et exécutés dans des pogroms en Russie. Sans oublier pourtant le Victor Hugo antisémite dont les poésies ci-dessous qui résonnent jusque dans notre époque actuelle vouée à l'ultra-libéralisme où les Juifs de France tiennent le haut du pavé de la Finance et des affaires, de la politique et de la culture aussi...

 

Les châtiments utilise le mot juif comme une injure :

                 Boursier qui tonds le peuple, usurier qui le triches,

                 Gais soupeurs de Chevet, ventrus, coquins et riches,

                 Amis de Fould le juif et de Maupas le grec,

                 Laissez le pauvre en pleurs sous la porte cochère,

                 Engraissez-vous, vivez, et faites bonne chère... -

 

"Les chants du crépuscule" véhicule le stéréotype  'juif-argent'

 

                 C'est l'honneur, c’est la foi, la pitié, le serment,

                 Voila ce que le juif a vendu lâchement!

                 Marche, autre juif errant! Marche vers l'or qu'on voit

                 Luire à travers les doigts de tes mains mal fermées!

                 Judas qui vend son Dieu, Leclerc qui vend sa ville...

à lire ici:

http://anagallis777.canalblog.com/pages/victor-hugo-etait-il-antisemite--/27753877.html

A force de défendre, de protéger honteusement, et d'honorer dans un délire totale et une débauche de vices les puissances de l'argent, nos gouvernements font gravement du tort à la cause juive...bien plus que les pauvres Gilets Jaunes dont la lutte existentielle se résume à retrouver de la dignité, de la visibilité, de l'égalité de traitement, et du pouvoir d'achat pour se sentir vivre mieux en réelle démocratie et non pas à casser du sucre et disperser leur haine sur le dos des Juifs dont ils et elles ne parlent jamais dans leurs conversations si ce n'est pour dire avec insistance que Macron est un ex-cadre de Rothschild...

 

Les commentaires sont fermés.