20/02/2019

Ruffin, opération coup de poing

 

Le natif d'Amiens envoie un pavé dans la gueule du système...en même temps qu'à son ex-camarade de lycée. Et pan sur la table!

François Ruffin se refuse à être candidat à la présidence par peur de devoir se compromettre et de signer des compromis avec les tenants du système, les grands bourgeois aristocrates qui ont accumulé tellement de pouvoir financier, politique, et médiatique, et même culturel, qu'ils sont devenus indéboulonnables sauf à vouloir enfermer par dizaines de milliers des gens dans des goulags, voir les éliminer et leur voler tous leurs biens...modèle nazi ou stalinien absolument pas recommandable, modèle indéfendable et monstrueux, bien entendu, ce dont François Ruffin ne veut et ne voudra jamais. Ce n'est pas à ce genre de révolution dans la violence et le sang qu'il appelle mais bien à une révolution des coeurs et des esprits pour rétablir l'équilibre social et républicain. L'oligarchie se protège derrière des murs éhontés et avilissants de corruption et d'intimidation. Si elle ne veut pas se retrouver face à une guerre civile, des dizaines voir des centaines de milliers de morts dans les deux camps, elle se doit d'écouter les révolutionnaires roses, les gentils révolutionnaires qui appellent au changement avec leur coeur, leur instruction, leur culture, leur courage, leur intelligence d'esprit, et leur amour des gens et du pays.

Aux oligarques de prendre leurs responsabilités. Plus tard, il sera trop tard pour se cacher encore derrière les remparts d'un faux-semblant démocratique. La haine et le mépris des gens appellent la haine et le mépris de la vie. Pour ne pas tomber dans un piège funeste, il est temps d'écouter les révolutionnaires habillés de rose.

Ci-dessous, la vidéo de François Ruffin pour promouvoir son bouquin dont les droits d'auteur ne lui reviendront pas, un homme que j'aime sans même le connaître parce qu'il est vraiment sympa, éclairé, juste, combattant, incorruptible, et un connaisseur de l'Histoire de France, de son peuple, de sa vérité en tant que nation républicaine.

 

Les commentaires sont fermés.