25/02/2019

La Métamorphose du Gilet Jaune

Te voilà donc dans la peau

de Samsa,

Gregor Samsa,

scarabée noir,

déserteur notoire

et révolutionnaire dangereux,

ex-agent au service

de Sa Hideuse Majesté.

 

Tu viens de terminer ta mutation

mais tu ne sais pas encore

comment eux ils te regardent,

comment eux ils te nomment.

Barricadé dans ta chambre,

tu as renoncé à l'esclavage

et ta transformation finale

fait horreur

aux bons bourgeois.

 

Portant ton gilet jaune

sur ta carapace noire,

tu sors de ton trou

et tu envahis les rues

des villes de France

chaque samedi depuis trois mois

formant cette nuée d'insectes jaunes

considérée comme la pire plaie sociale

au sommet de la pyramide.

 

Il serait temps

de reconsidérer

ton appartenance,

brave scarabée.

Il serait vraiment temps

que tu fasse repentance

ou alors que tu disparaisses

d'une façon ou d'une autre.

Veux-tu rester cet esclave soumis

au service de Sa Hideuse Majesté?

Ou alors rester cet insecte révolté

qui ne veut plus entendre parler

de ce vieux monde capitaliste?

Es-tu prêt

à te faire écrabouiller

et à disparaître

dans les poubelles de l'Histoire

afin qu'ils puissent finir

en paix et en toute impunité

leur tragique pyramide

menant à l'apocalypse?

 

Qu'ils détruisent toute trace

de ta petite histoire misérable

est là leur seule oeuvre charitable

envers toi.

Et tant pis s'ils disparaîtront après.

Ils auront fait oeuvre

de salubrité publique

en protégeant leur petit commerce

de la peste et du choléra.

 

Il est temps que tu (re)lises

Franz Kafka,

ami(e) Gilet Jaune.

Voici une page d'initiation

qui te donnera le ton

de l'écriture kafkaïenne.

https://comptoir.org/2016/09/23/la-metamorphose-de-kafka-...

2019-02-25 16.00.099.png

Nuit Debout, Place de la République, Avril 2016, Paris

La vision du Scarabée Noir devant un cordon de CRS.

Artefact réalisé par le Scarabée Noir

Quand tu sors dans la rue,

ils te regardent d'un air étrange.

Franchement, tu déranges

avec tes cris et tes AOUHHH,

AOUHHH, AOUHHH

comme des loups

hurlant à la mort.

Mais qui es-tu donc pour remettre

en question

Sa Hideuse Majesté,

toi le Scarabée Jaune?

 

Les commentaires sont fermés.