01/03/2019

Canton de Neuchâtel...et Gilets Jaunes

Aujourd'hui est le jour anniversaire de l'entrée du canton de Neuchâtel dans la Confédération suisse ou, plus précisément, le jour d'indépendance vis-à-vis du roi de Prusse Prince et Seigneur de Neuchâtel.

S'il est difficile de comparer les Histoires et les époques, il y a quand même un certain rapprochement possible entre le combat des Gilets Jaunes et le combat des Neuchâtelois.

Tout d'abord, l'exigence de non-violence à la base du projet... Pourtant les marcheurs, oui ce sont bien des marcheurs, des paysans-marcheurs du haut du canton qui vont venir prendre le Château à Neuchâtel, les marcheurs sont armés de fourches...et de fusils (leur chef est un certain Fritz Courvoisier militaire de carrière). Ils passent le col de la Vue-des-Alpes encore sous les neiges et rejoignent la Ville du bord du Lac.

Pourquoi parler de ces femmes et de ces hommes qui ont réussi une révolution non-violente au sujet des Gilets Jaunes? Voici les points de convergeance que j'y vois:

 

Description

En 1815, le canton de Neuchâtel adhère au pacte fédéral (les Françaises et Français, murent pour leur révolution jaune, adoptent la Charte Gilet Jaune au printemps 2019), c'est l'avant-dernier canton suisse à entrer dans la Confédération helvétique. Cependant, le Congrès de Vienne (l'Assemblée Nationale française) confirme le roi de Prusse (le roi de France Macron, Vème République) en sa qualité de prince de Neuchâtel (chef de la Vème République) et à Neuchâtel son statut de canton suisse (une petite partie de l'Assemblée, vampirisée par le parti dit majoritaire à "20%", dissidente et elle-même révolutionnaire, reconnaît le droit et le désir d'une VIème République sous la pression grandissante des Gilets Jaunes) une situation hybride alors unique en Suisse (en France).

Ce n'est qu'en 1848 que les révolutionnaires, conduits par Fritz Courvoisier, partent du Locle dans les Montagnes neuchâteloises, descendent en direction du Littoral et chassent définitivement les Prussiens ; l'histoire moderne neuchâteloise commence.
 

 Nous espérons, bien sûr, qu'il ne faudra pas encore 33 ans à la France pour changer de République et réussir sa Révolution Gilet Jaune face aux marcheurs macroniens et que la révolution printanière 2019 prévue dans tous les coeurs Gilets Jaunes aboutira à un résultat vraiment révolutionnaire pour toute la France.

Pour vous encourager toutes et tous et à ne rien lâcher malgré tous les coups bas que vous subissez jour après jour, je vous donne ici en image le drapeau Neuchâtelois de 1848...

 

Drapeau de Neuchâtel, Suisse. Fermer. Banque d'images - 40020183
 
 
Comme une sacrée gueule de Gilet Jaune,
notre drapeau neuchâtelois.
Drapeau de la Ville de Neuchâtel avec,
au centre de l'Aigle, le drapeau révolutionnaire,
jaune, rouge, blanc.
Après 1848, nous passons au drapeau vert, blanc, rouge
avec la croix helvétique
mais l'ancienne marque révolutionnaire est conservée
dans les armoiries de plusieurs communes
dont Boudry, village de Jean-Paul Marat,
Suisse, et révolutionnaire de 1789 à Paris...
 

Les commentaires sont fermés.