14/03/2019

Hasta la victoria siempre

 

Jamais te laisser

dominer et maltraiter

par des gens

qui te méprisent,

qui jamais ne te regardent

comme leur égal,

qui jamais ne te donnent

la parole quand tu as fais mal

selon leur code et leur morale.

 

Celles et ceux qui te privent,

celles et ceux qui t'ignorent

non pas le pouvoir sur toi.

Ils sont justes pas à la hauteur,

à la hauteur de ta propre situation.

Celles et ceux qui t'invectivent

en pensant détenir la vérité

sur les vérités de la vie

ne sont pas habilités

à te lire l'évangile

de l'amour et de la liberté.

 

C'est toi et toi seul

qui sait ce que tu dois faire

quand ils abusent de la situation

et qu'ils te laissent là

dans le coin

comme un enfant punit

sur les bancs d'école,

comme un adulte punit à vie

et interdit de publicité,

de reconnaissance,

pour retrouver ta dignité publique,

ton honneur et une place méritée

au sein de la société.

 

Chante enfin,

chante de tout ton soul.

Et fais la révolution

pour changer la donne

quand il y a mal donne.

 

Acte XVIII.

Nous sommes là

avec nos coeurs

et nos corps.

 

Les commentaires sont fermés.