14/03/2019

Hasta la victoria siempre

 

Jamais te laisser

dominer et maltraiter

par des gens

qui te méprisent,

qui jamais ne te regardent

comme leur égal,

qui jamais ne te donnent

la parole quand tu as fais mal

selon leur code et leur morale.

 

Celles et ceux qui te privent,

celles et ceux qui t'ignorent

non pas le pouvoir sur toi.

Ils sont justes pas à la hauteur,

à la hauteur de ta propre situation.

Celles et ceux qui t'invectivent

en pensant détenir la vérité

sur les vérités de la vie

ne sont pas habilités

à te lire l'évangile

de l'amour et de la liberté.

 

C'est toi et toi seul

qui sait ce que tu dois faire

quand ils abusent de la situation

et qu'ils te laissent là

dans le coin

comme un enfant punit

sur les bancs d'école,

comme un adulte punit à vie

et interdit de publicité,

de reconnaissance,

pour retrouver ta dignité publique,

ton honneur et une place méritée

au sein de la société.

 

Chante enfin,

chante de tout ton soul.

Et fais la révolution

pour changer la donne

quand il y a mal donne.

 

Acte XVIII.

Nous sommes là

avec nos coeurs

et nos corps.

 

De cabane en cabane, je finirai en cabane

Commercy

n'a plus sa cabane.

Et à qui on dit

merci merci merci?

A Monsieur le Maire

qui n'aime pas commercer

avec les Gilets Jaunes

de son village

et qui préfère Castaner

à la Cabane des révolutionnaires.

 

Le France est en ordre.

Tout fout le camp.

La démocratie,

la justice,

et même le peuple.

Mais la France est en ordre

et aux ordres de son Messie.

 

T'en faits pas

toi le Gilet Jaune,

toi la Gilet Jaune.

Cela fait 40 ans

qu'ils détruisent

la cabane de tes rêves,

de tes idéaux,

les utopies

de ton être romantique.

 

Alors un smiley

qui se marre

vaut mieux que tu pleures

et qui leur ferait tant plaisir.

Enrage-les!

Reste debout,

grand et magnifique

dans la souffrance.

Car cela veut dire

qu'ils ne te détruiront jamais

et que tu sortiras vainqueur

de cette guerre.

Ils peuvent tout détruire.

Les camps de migrants,

les camps des gitans,

les camps des gens,

et remettre tout dans leur Ordre.

Sors des clous

et continue le combat.

 

Jamais ils ne seront

des femmes et des hommes

qui vivent en liberté.

Juste des robots et des violents

qui vivent dans une prison dorée

en imaginant qu'ils et qu'elles sont

l'acmé de l'Humanité

alors qu'ils et qu'elles sont

juste de macabres dominants

qui veulent soumettre

les femmes et les hommes,

la planète et même l'univers

à leur petite puissance infantile

et leur impuissance mercantile.

https://blogs.mediapart.fr/francois-bonnet/blog/130319/co...

20190313_14251111.jpg

20190313_142511.jpg

20190313_1425111.jpg

Trois artefacts détournés

du camion à ordures de la Ville de Neuchâtel, Suisse.

Pour vous les Gilets Jaunes.