18/03/2019

Il y a les climatosceptiques et maintenant les socialosceptiques

 

Marches pour le climat et marches gilets jaunes sont totalement imbriquées. Toutes les deux émergent d'une manière consubstantiel l'une à l'autre.

Si tu veux sauver le climat tu dois aussi sauver l'Humanité de ses dérives ultra-capitalistes. Tu dois être solidaire des deux. Tu ne peux pas choisir entre sauver le climat et sauver l'Humanité. Et pour sauver l'Humanité tu dois la sauver de son extrême délire capitaliste, individualiste, et ultra-compétitif dans le sens marchand du terme.

Si tu prends ta star préféré, Ronaldo, Federer ou qui d'autres encore, Lady Gaga, Eminem ou Sophie Marceau, aucune d'entre elles ne peut vivre dans un monde au-dessus du peuple, dans une bulle artificielle qui n'a plus aucune attache avec la société civile travaillant à leur succès par la médiatisation de leur oeuvre (nombre de cliques et de vues sur You Tubes par exemple), achète leur spectacle, leurs objets dérivés. Elles sont toutes obligées de réfléchir avec toi à la meilleure façon démocratique de la répartition des richesses et des usages que nous tous en faisons. Sinon, tes stars préférées n'appartiennent plus au peuple mais vivent dans un monde artificiel qui ne tient pas compte de leur surplus de consommation qui pollue énormément (Federer prend l'avion combien de fois par année?), des catastrophes humanitaires, des mouvements sociaux tels que les Gilets Jaunes qui se révoltent dans un état d'urgence de prérévolution et de renversement de la table des dogmes et des valeurs actuelles (la religion ultra-libérale des papes de l'audiovisuel et de la pub).

Même si tu veux n'intervenir que pour le climat ou pour le droit à la survie de la calotte polaire et des ours polaires, le traitement des animaux domestiques, ou toute autre cause, tu ne peux pas le faire sans référence aux valeurs humaines et démocratiques. Sous une dictature, la loi du plus fort s'impose forcément. Et l'accumulation des richesses, de l'argent, répartie entre quelques millions de personnes sur la Terre entière sur 8 milliards d'êtres humains, est absolument source de dictature et d'impossibilité de renverser les valeurs climatiques et sociales pour plus de respect de la Terre, de la vie, et des êtres humains.

Tu peux faire comme tu veux. Les grands médias peuvent chercher à diviser les gens entre les bons manifestants bien gentils qui attendent des mesures fortes pour le climat et les sales manifestants bien méchants qui mettent leurs vies en jeu pour renverser la tendance actuelle de plus en plus en faveur des très riches en abandonnant les plus faibles et plus pauvres à leur triste sort, il y a corrélation manifeste entre le climat social et le climat tout court.

Ne crache pas sur les Gilets jaunes. Ils sont celles et ceux qui ont compris que sans vrai changement politique rien ne sera jamais fait de sérieux pour sauver le climat. Rappelle-toi juste pourquoi Nicolas Hulot a démissionné du gouvernement Philippe. L'ultra-capitalisme n'est pas un système qui fait de l'écologie et ami de la planète Terre, notre seule planète connue pour y vivre comme hier, aujourd'hui ou demain pour nos descendants. Lis mon billet à propos des chênes de France et tu comprendras combien le seul intérêt d'un tel système libre-échangiste c'est encore et toujours la rentabilité à tout prix au détriment de l'écologie comme des normes sociales de travail.

La planète se meurt et l'être humain devient de plus en plus esclave des puissants sous ce régime de l'ultra-libéralisme.

 

Les commentaires sont fermés.