21/03/2019

Si tu pouvais juste

 

Si tu pouvais juste

être un Juste parmi les Justes,

une femme,

un homme,

qui partage son savoir,

son intelligence, son coeur,

sans te mettre à exiger

des droits, des exigences,

ta petite dictature intime

pour service rendu

à la patrie ou à ta petite amie.

 

L'amour c'est donner

sans vouloir cent fois plus

en retour.

L'amour c'est partager

sans exiger l'appropriation

de l'autre, son corps,

son âme, son coeur.

 

L'amour c'est libre

et si cela te fait souffrir

de voir ton amour

dans les bras d'un-e autre,

prends-le sur toi,

prends l'infidélité comme la règle

et la fidélité comme l'exception,

cette extraordinaire liberté

de se donner tout à l'autre

par désir réciproque exclusif.

Moments d'exception

dans une existence d'être humain.

 

Mais qui est fidèle

en ce monde?

Une occasion est là

et hop tu sautes dessus.

Une opportunité est là

et hop tu sautes dessus.

Tu prends et tu jettes

sans vergogne.

Pour toi-même

c'est un jeu de séduction normal

et c'est ta liberté.

Mais pour l'autre, ton amour,

c'est une trahison

et ton rejet, ton dégoût, ton jugement dernier.

 

Tu zappes sur Internet

ou sur ton poste TV.

Un jour tu aimes,

le lendemain tu haïs.

Un jour tu prends,

demain tu jettes

parce qu'il t'a trahi

dans sa prise parole

ou ses relations sentimentales,

dans sa différence

et ses expérimentations

tout simplement.

 

Un point commun

c'est un point commun.

Et si un point n'est pas commun

ce n'est pas la fin du monde,

la fin de l'amour, la fin de l'amitié.

 

Les Champs brûlent.

La France se hait plutôt qu'elle s'aime.

La France sombre

et son Président refuse de s'en aller.

 

La Loi de l'Ego

domine tout

en ce monde.

Et cette Loi tragique

 est la Loi des Égouts,

de la Haine, de la Violence,

des Guerres.

 

Les commentaires sont fermés.