05/04/2019

Pas de fin avant la victoire

 

Si je ne revenais pas

de ce périlleux voyage,

si je devais disparaître

entre les nuages,

si ma vie

au-delà de ses orages

et après bien du courage

devait s'arrêter là

entre folie douce

et décision sage,

n'oublie pas

que l'amour

reste le plus beau des messages

alors que les salauds

ne pensent qu'au saccage

de la Terre, de la biodiversité,

et de l'Humanité.

 

Je ne ferai rien

qui porte préjudice

à notre amour.

Je serai prudent dans ma témérité.

Je serai combattant

comme le grimpeur en solo

en plein ascension.

Mais si par hasard les salauds

portent eux préjudice

à notre amour,

que je tombe et disparais,

reste cette femme amoureuse

de la vie et de la paix.

 

Je t'aime petite marmotte d'amour.

Je vous aime mes enfants et petits enfants.

Je vous aime tous et toutes.

Mais sans combattre pour la justice

et un autre monde plus juste

mon coeur n'existe pas en ce monde.

 

 

 

C'est par ici!

 

Que tu sois de Paris ou Moscou,

de La Havane ou New-York,

de Bueno-Aires ou Katmandou,

la Révolution est partout

un droit d'humanité imprescriptible

pour un monde plus juste,

un respect de la vie et des gens,

pour une égalité perfectible

et une société qui cherche

une sorte de perfection

dans un dénominateur commun

qui s'appelle

liberté,

égalité,

fraternité,

et non pour ce pouvoir monstrueux d'une élite

qui se croit au-dessus du peuple.

 

J'ai étudié non pour exploiter

mes soeurs et mes frères.

J'ai aimé non pour exploiter

mes amantes et les filles d'un soir.

J'ai tout donné non pour recevoir

des postes de privilégiés de l'existence

mais pour porter assistance

dans l'urgence

à une société qui se noie

ou à un être humain en détresse.

 

Ne pense pas qu'une vie marginale

est le fait de gens qui se laissent

dériver vers l'abandon et la mort.

Une vie marginale révolutionnaire

est une vie volontairement originale

pour permettre à la vérité d'éclore

et d'aller à la rencontre

de mondes inconnus

que la société rejette en générale

par peur et surtout

par refus de vivre en marge

de la société.

 

Le confort est facile

aux gens dociles.

La précarité des gens

qui se battent au quotidien

avec des problèmes insolubles

n'est pas absente d'amour et d'amitié,

d'échanges et de fraternité,

de solidarité et de liberté.

 

Celle qui me donne son coeur

n'est pas née avec une cuillère en argent.

Celle qui m'aime

enfant

ne mangeait pas toujours à sa faim.

Celle qui est dans mon coeur

amante

a une maman qui n'a jamais volé

ni fait la manche.

Elle a toujours gardé sa fierté de mère

malgré les années difficiles

et les fins de mois fin du monde.

Mon amour c'est simplement

une femme sublime populaire

dans le sens qu'elle fait peuple

et non putain de Cour.

 

Salut toi!

Comment tu vas?

qu'elle dit à mon zizi

quand on se voit.

C'est par ici l'amour.

On y va.

 

Et c'est maintenant

que l'amour fait sa révolution

dans le coeur des gens.

Il est interdit d'interdire la Révolution.

 

1789

 

Nos mots peuvent disparaître.

Nos vies peuvent disparaître.

Nos espoirs peuvent disparaître.

Mais si tu ne fais rien.

Mais si tu te couches devant les ariens.

Mais si tes mots ne servent à rien,

si ta vie ne sert à rien,

si nos espoirs sont vains

et que nos coeurs pleurent

dans le vide,

tu es déjà mort et enterré.

Alors lève-toi!

Soulève-toi!

et pars au combat

chaque jour

en espérant la victoire

pour la cause juste

que tu défends

cette démocratie

dont ils veulent la mort,

ce 1789 qui n'aurait jamais eu lieu,

à coups d'artifices et de mensonges,

de répression et d'intimidation,

de violence et d'emprisonnement,

de criminalisation des citoyennes

et des citoyens

qui ont compris.

 

Le Général disait

"Je vous ai compris"

au peuple de France.

Maintenant c'est à eux

du haut de leur Jupiter

de comprendre que le peuple

ne se laissera pas mourir

sans lutter,

ne se laissera plus voler

sans rien dire,

ne se laissera plus mépriser

sans réagir.

 

Dans la Rue

toutes et tous

pour l'Acte XXI

 

Gilets Jaunes,

dans la vie comme dans la mort.