25/04/2019

Des "bergers Lallement" sans muselière pour l'acte XXIV des Gilets jaunes!

 

Pour l'acte XXIV ce samedi 27 avril à Paris, le préfet a ordonné la présence de chiens policiers démuselés sur les lieux de la manif ainsi que davantage de flics à moto.

Il aurait, selon le Canard Enchaîné, appelé cette brigade de chiens policiers "Les Bergers Lallement". C'est d'un cynisme raffiné. On se souvient que les SS adoraient utiliser les bergers allemands contre les Juifs...

En tous les cas, les pouvoirs parisiens et macroniens veulent mettre au pas et détruire définitivement les marches du samedi des Gilets jaunes en créant un climat de terreur autour des manifestants et manifestantes afin qu'ils et qu'elles abandonnent la lutte.

Ils l'avaient annoncé devant les médias. Les Gilets jaunes qui manifestent encore dans la rue sont, pour eux et le Président Macron, des personnes perdues pour la République. Des gens qui n'étaient déjà rien au départ, ils sont devenus maintenant des gens perdus pour la République. Cela voudrait-il dire, pour le pouvoir, qu'on peut les embastiller, voir les tuer, comme des terroristes?

Monsieur Macron, un journaliste osera-t-il vous poser la question ce soir lors de votre intervention télévisée? Luc Ferry le Sinistre aurait-il désormais une quelconque influence sur vos décisions?

Des chiens sans muselière et des motos en surnombre? Ce préfet est un rigolo adepte de Mad Max qui ne rigole pas du tout avec les Jaunes. On se croirait déjà dans un temps post-apocalyptique. Il est vrai que la guerre a été déclenchée, aux origines, pour une sombre affaire de diesel...

 

Les commentaires sont fermés.