25/05/2019

Le Festival de Cannes est mort...

L'exploit du Festival de Cannes s'est d'avoir été aussi fort que le Président de la République dans l'occultation des Gilets Jaunes.

On n'avait jamais vu ça en France depuis Mai 68! Mieux! 6 mois de résistance, pas de réponse politique et encore moins cinématographique. Il y a le feu au cinéma! Engoncé dans son luxe, sa préciosité, sa contemplation narcissique de soi-même, Cannes s'effondre, Cannes brûle, Cannes n'est plus Cannes la Révolutionnaire de 68. 

Cannes est mort! Vive les Gilets jaunes!

Je décerne la Palme d'Or de la collaboration et de la soumission au Capital au Festival de Cannes 2019.

Si cela peut créer un électrochoc parmi les comédiens et comédiennes, c'est heureux. Sinon, tant pis. La Révolution se fera sans elles et sans eux.

En conclusion, si un choeur des Gilets Jaunes pouvait reprendre ma version du Yellow Submarine que j'avais déposé dans un post en décembre dernier, sauf erreur, ce serait magnifique. Eric Drouet, dommage que tu aies occulté et empêché de publier un artiste anarchiste qui défend la cause avec tout son coeur et ses tripes et qui sait parfaitement pour quel monde il se bat. Sans doute pas pour l'avènement d'un néo-nazisme en Europe et de la victoire de Marine Le Pen en France...