27/05/2019

LFI, le front de l'air est glacial

Eh oui! Le Front National, pardon, le Rassemblement National a cassé la gueule à JLM.

Mérité? Bof. Fallait juste que le Monsieur rassemble lui aussi au lieu qu'il divise toujours plus avec sa Sofia Chikirou. En plus, prétendre qu'elle et lui ne formaient pas un couple, bof, juste une paire de complices désireuse de dominer la LFI et de dégager les plus jeunes ou les plus dérangeants à cette image du chef incontesté et incontestable.

Il serait temps de rassembler la Gauche (oh l'horrible mot tant compromis avec le Capital selon l'Evangile mélenchoniste), de se réconcilier avec la jeunesse communiste qui se bat en désespoir de cause à défaut d'impressionner dans les urnes. Mélenchon s'est pris une veste mais refuse l'autocritique et a demandé à ses lieutenants de se taire à ce sujet... Tout un programme.

Monsieur Mélenchon, vous êtes un admirable orateur et chef de meute. Mais il vous manque la sensibilité des modestes pour tenir compte de votre propre désastre après votre presque victoire électorale de 2017.

Capitalisez, oui, on peut parfois parler de capital, sur toutes les forces de gauche qui existent encore dans ce pays. Trouvez les façons de faire pour renouer un programme commun à la gauche en laissant tomber les égouts des egos. Il y a du talent, de l'intelligence, de la subtilité, de la force artistique, intellectuelle, scientifique, et spirituelle au sein de la Gauche. L'insoumission ne doit pas rester une posture pour le dégagisme des autres forces politiques en dehors de LFI. L'insoumission doit mener bataille pour changer radicalement de système et elle doit se trouver des alliés, des femmes et des hommes qui ont compris l'urgence pour la France et l'Europe de refonder la politique au sens noble du terme.

2022 est l'année butoir. La dernière année d'un changement possible pour une politique révolutionnaire acquise par la démocratie. Après il sera sans doute trop tard et la guerre civile sera à nos portes.

Monsieur Mélenchon, il est temps pour la France Insoumise de reconsidérer son rôle politique qui ne doit pas tourner autour de son nombril mais autour du nombril de la France, son rassemblement, sa foi en un avenir possible, écologique et social. S'il vous plaît ne gâchez pas plus. Vous aviez presque obtenu la victoire. Aujourd'hui c'est la Bérézina et la Gauche est toujours en lambeaux. Le RN, lui, a le vent en poupe. Et Macron se marre dans son rôle jupitérien malgré sa courte défaite qui est en réalité une victoire (pour paraphraser ce qui se dit). la dépression guette toutes celles et tous ceux qui ont compris que le feu est à la France. Les Gilets jaunes ne sont que le symptôme, l'allumette qui a déclenché l'incendie, incendie qui deviendra sans doute gigantesque si la France ne parvient pas à trouver un nouveau projet commun de société. La haine est à nos portes. Et l'amour se fait la malle. 

Monsieur Mélenchon, il est temps, vraiment temps de réussir à marquer des buts contre l'ultra-libéralisme et le Rassemblement National.

Il reste trois petites années pour réussir le pari très osé de réunir la Gauche et de remporter une grande victoire révolutionnaire par les urnes.

Un nouveau tricot jaune de la victoire pour la Gauche ou une roue de vélo crevée et définitivement hors course? 

 

Les commentaires sont fermés.