28/05/2019

La France censure Laura Jaune...pardon Laura Laune

Pays des Lumières, sois disant, faut croire qu'y'a des pannes de courant. Les seuls Français qu'j'ai vu brillants c'était des Gilets Jaunes en feu sur les Champs.

Rien que pour celle-là il faut écouter cette blonde de sévices. J'ai d'abord cru qu'elle ne se prenait pas pour la queue d'une poire macronienne et puis j'ai quand même écouté sa chanson à boire. Elle a bouffé la chatte de la France et j'ai ri comme un goret.

La France des impo(r)tents, la France Télévision de Macron a choppé un ulcère à l'estomac en l'écoutant qu'elle en a censuré la mignonnette. La cellule de crise de l'Elysée, craignant un cancer national provoqué par le texte révolutionnaire de Docteur Blondasse, a classé la chanson secret-défense. C'était en février dernier. J'ai du raté une case. Si bien que je suis en retard. Mais bon. Quand on voit ce que la France subit et s'envoie entre la porte-valise Le Pen et la planche à billets Macron, le cancer semble ralentir mes facultés mentales et arriver à son stade terminal au pays de Germinal. C'est de l'autodérision. J'ai pas le cancer à ce que je sache mais comme je ne consulte plus depuis 30 ans, j'peux pas savoir.

Je retiens, je kiffe et je plussoie. Et j'appelle à la plussoyance des femmes telles que Laura Laune. Cette fille sait même faire un double doigt d'honneur à son public tout en recevant les rires et l'amour de la foule. Demandez ça aux CRS dans la rue qui défendent Monsieur Ordre Public face à l'anarchie, vous verrez leur réponse. Avec eux, ça ne rigole pas du tout quand ils reçoivent un gentil doigt d'honneur d'un journaliste classé black bloc par les services secrets français.

Et si en plus France 2 ne sait pas non plus rigoler avec cette Belge parce que Monsieur Propre, né en Ordre, y a mis son veto présidentiel divin à cause de la vexation suprême qu'il pense subir dans le texte. Ben oui, c'est clair, Jupiter n'en serait que sombre maquereau de cette pute tricolore alors que le Gilet jaune en serait son érotique héros... C'est en tout cas la sanction subliminale qui se lit entre les lignes de la chanson qui m'a rendu ivre joyeux.

Au fait, les Français et Françaises trouvent la chanson rigolote sauf celles et ceux qui ont voté Rassemblement National ou République en Marche. 

 

Les commentaires sont fermés.