29/05/2019

En Vert et contre tous ou en Vert et pour tous?

Comment contrer à la fois le populisme, l'ultra-capitalisme, Marine le Pen et Emmanuel Macron?

Mélenchon ne fait déjà plus recette. Lui qui voulait le développement durable, une France débarrassée à la fois du fascisme et du capitalisme prédateur, se retrouve avec le bonnet d'âne. A force de ruer contre tout le monde, y compris contre les Verts, il se retrouve Gros-Jean comme devant en ayant emmené les Insoumis dans un mur des lamentations.

EELV a obtenu un score inespéré lors des Européenne dépassant parfois les 20% de votes dans certaines communes de France. Ne cédant ni à l'idéologie ultra-libérale de Macron, ni au Rassemblement National, ni au dogmatisme sectaire et suicidaire de cette Gauche qui fatigue à force de guerre des egos et des logos qui finalement nous entraîne vers un burn-out collectif signant l'abandon de tout espoir d'un vrai changement révolutionnaire, EEVL semble le parti le mieux structuré socialement pour mener la bataille des Municipales en 2020 et une élection présidentielle victorieuse en 2022.

Le chemin est encore très long pour espérer une grande victoire de la gauche grâce au parti vert. Mais à gauche, il serait vraiment temps de comprendre l'électrochoc subi au soir des Européennes. Car pour Macron, le résultat est inespéré, pour le Pen le résultat est conforme aux attentes, pour toutes les formations qui se réclament de la Gauche, le résultat des urnes est désespéré. La Gauche est fracassée et elle n'a même pas réussi à rassembler et mobiliser les plus révoltés, les Gilets Jaunes qui battent le pavé dans la rue, qui s'exposent à la répression, aux coups de matraques, aux gaz lacrymo, aux GAV, à un fichage policier, à la perte de leur emploi, à l'exclusion sociale hors la Famille jaune comme ils et elles se considèrent, et en plus aux mutilations physiques et psychiques (maintenant ce sont vraiment des fachos pour les gens. Ils ont voté en majorité pour Le Pen pour faire barrage à Macron, dans un jeu totalement puéril et hyper dangereux pour leur propre image).

Je reste Gilet Jaune. Je ne sais pas si je suis totalement masochiste mais je reste Gilet Jaune solidaire avec les plus faibles, les plus réprimés, les détestés de Macron et de son gouvernement.

Gros-Jean comme devant je le suis depuis si longtemps. Peut-être suis-je vraiment stupide ou alors juste pas assez opportuniste pour m'être fait une place au soleil. J'veux du soleil c'est le titre du film de Ruffin, non?

Le fond de l'air est jaune. Tous cocus et cocues et en plus beaucoup de Gilets Jaunes ont voté pour le pire, cette Marine dont les BAC et CRS les plus sadiques votent pour son RN, cela dit en passant. Où comment donner le bâton aux fachos pour se faire battre un peu plus. Gilet Jaune, réveille-toi! Les électeurs et électrices de Le Pen sont pour beaucoup des hyper riches et beaucoup de ces riches qui ne votent pas encore pour son parti mais Macron voteraient sans hésiter pour le RN en cas de déroute de son parti présidentiel aux prochaines Municipales.

Une vidéo pour un petit rappel. Si tu es écolo, ne vote plus Macron, si tu es écolo, ne vote jamais facho, ne vote que pour le Rassemblement des forces sociales révolutionnaires qui se préoccupent de l'état climatique et sociale de la planète.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.