08/06/2019

Un duel Autain-Zemmour en 2022, ça aurait une certaine gueule

L'une (Clémentine Autain) pousse à un big bang de la Gauche pour réussir à rassembler toutes celles et tous ceux qui ne veulent plus du néolibéralisme (Macron) et encore moins du néofascisme (Le Pen).

L'Autre (Eric Zemmour) se déclare ultra-patriote, ni facho (Le Pen) ni mondialiste (Macron) et veut réunir celles et ceux de la droite explosée et l'ultra-droite qui doute de la réussite présidentielle du RN avec Marine le Pen comme candidate.

En résumé, Zemmour Gargamel, aventurier sorcier d'un néonationalisme qui n'a plus vraiment la côte auprès d'une jeunesse de plus en plus cosmopolite et ouverte sur le monde contre Autain la Schtrumpfette, radicalement de gauche et verte dans ses aspirations climatiques qui pourrait être bien accueillie auprès des sages du village gaulois pour une VIème République d'inspiration et d'aspiration populaire.

Et si cette politique fiction pouvait devenir la réalité d'un scénario du second tour encore invraisemblable en ce printemps 2019?

En plus de la castagne formidable entre un maître de la misogynie devenue légendaire à force de provocation du sieur Zemmour et la féministe d'une gauche retrouvée , on pourrait avoir des élections présidentielles 2022 pour le moins bouleversantes au lieu de cette déprimante perspective, déjà établie par les spin docteurs, d'un duel Le Pen - Macron.

Une finale Autain-Zemmour, on ouvre les paris dès aujourd'hui afin d'éviter l'effondrement dans une profonde sinistrose.

 

 

Les commentaires sont fermés.