15/06/2019

14 juin 2019: David de Pury, changement de look

Une PP méconnaissable avec le travestissement d'un des personnages les plus célèbres de Neuchâtel, le baron David de Pury, négociant engagé par la South Sea Company (SSC) qui était, dans les années 1730, une des grosses compagnie qui se partageaient l'attribution des marchés mondiaux et donc coloniaux.

Cette SSC pratiquait aussi le commerce d'esclaves. David de Pury sera plus tard un commerçant redoutable de diamants et de bois rares et précieux puis banquier du roi du Portugal tout en continuant à pratiquer le commerce d'esclaves à haute dose. En 1786 il cède une part de son énorme fortune à la Ville de Neuchâtel dans le but de construire et de rénover des bâtiments et pour le développement du réseau de Chemin de Fer régionale en terre neuchâteloise.

En cette date du 14 juin 2019 historique, jour de la grève des femmes qui a vu plus d'un demi-millions de manifestantes dans les rues helvétiques, David de Pury semble étrangement accepter la transformation du monde et ses révolutions successives en faveur de la liberté et de l'égalité pour toutes et tous. Le surréalisme et la métaphysique semblent être de la partie...

Petite explication en images exclusives.

 

David de Pury, ce révolutionnaire malgré lui

 

20190615_114915.jpg

 

20190615_1149155.jpg

 

20190615_114915555555.jpg

 

20190615_11491555555.jpg

 

20190615_1149155555.jpg

Le symbole de la domination et de l'esclavage

touché en plein coeur

par la Révolution féministe du 14 juin 2019.

David de Pury reconnaît l'égalité et la liberté

à deux figures d'origine africaine représentant

une femme et un homme sculptés par la nature

dans sa chevelure en boucles.

 

20190615_114915555.jpg

 

Le passé s'efface.

Le futur n'est pas écrit.

Seul le présent est révolutionnaire.

Pachakmac

 

oeuvre dédiée à ma féministe du jour,

à mon amour révolutionnaire qui s'ignore,

à celle qui lutte dans l'anonymat de sa vie

avec un coeur d'or adorable,

un esprit d'ouverture remarquable,

une volonté acharnée autant qu'admirable.

 

Les commentaires sont fermés.