06/07/2019

On parle d'artistes engagés, pourquoi censurer une footballeuse engagée?

Coupe du monde féminine ou pas, le sport de haut niveau m'énerve parfois et même trop souvent.

Oui, le grand champion doit tout au système dans lequel il évolue avant même que sa réussite soit due à ses propres mérites de travail. De plus, génétiquement, il a forcément été gâté de naissance, ce n'est donc pas de son mérite ni de celui de ses parents mais bien celui de la nature... On ne naît pas égaux devant les canons de la beauté et de la performance physique ou intellectuelle... De plus, il existe des façons diététiques et psychologiques et d'autres façons moins diététiques et disons même carrément illicites de former et même de formater un futur grand champion... La spirale du succès entraînant la spirale de l'argent, un grand sportif est chouchouté dans toutes les parties de son enveloppe corporelle ainsi que de son développement personnel et spirituel. La société en prend grand soin et offre toutes les attentions à ces personnes parce qu'elles attisent toutes les convoitises commerciales et le succès auprès de la société... Donc un grand sportif doit une grande partie de sa réussite à une sorte de réaction en chaîne humaine solidaire de sa personne et de ses performances. 

Sans tout cela, il n'y a jamais et il n'y aura jamais de grand ou de grande sportive. Tu peux devenir un génie du ballon rond grâce à la nature biologique de ton corps. Si tu exerces ton activité au fin fond d'une brousse sur un terrain de terre avec quelques copains d'infortunes, tu ne seras jamais un grand sportif. Juste un génie du ballon ignoré du reste du monde et seulement admiré par ses copains de jeu.

D'où ma question à John Goetelen. En quoi cela le dérange-t-il que des footballeuses américaines soient clairement politisées et qu'elles le montrent au reste du monde? Le foot n'est absolument pas neutre. Il brasse des milliards de dollars et, depuis 50 ans, il développe le pouvoir exponentiel d'une caste et d'une élite mondialisée qui exploitent les peuples de la planète tout en leur servant un spectacle haut de gamme pour les endormir (fais comme les Romains...) et accepter l'inacceptable détérioration de nos démocraties au profit de cleptocraties élitistes et de dictatures de plus en plus visibles et violentes?

Je réponds à John que les footballeurs comme les autres sportifs...ou artistes n'ont pas à être des zombies politiques qui devraient fermer leurs bouches parce c'est le système qui les nourrit grassement... On ne mord pas la main de celui qui fournit la manne du succès populaire et les millions qui vont avec... A voir. Si ton père est un salaud, n'as-tu pas le droit de te révolter contre lui bien qu'il t'apporte de quoi te nourrir et te vêtir?

Personnellement j'admire le courage des sportifs et des artistes qui s'engagent réellement pou lutter contre les discriminations, les inégalités, le sexisme, ainsi que les droits élémentaires à plus de partage et d'égalité entre les peuples et les individus. Je m'en fous pas mal que cela dérange certains et certaines qui se contentent fort bien de regarder le spectacle et qui veulent que les sportifs soient des vaches dans leur prairie broutant leur herbe dorée fort abondante. Car le risque est bel et bien pris par ces personnes courageuses. Le risque d'une impopularité grandissante, le risque de perdre des sponsors, le risque de perdre de l'argent, voir d'être exclus un jour ou l'autre (comme dans le monde du basket masculin américain très récemment et aussi à cause de Donald Trump), et même de finir en prison pour acte de révolte contre le système en place (Cassius Clay refusant de partir faire une guerre coloniale au Viet-Nam).

Je dis oui à toutes ses femmes et tous ses hommes du sport et de l'art qui osent s'engager et risquer tout ou partie de leur confort royal en prenant des positions fortes, tenant des propos humains, apportant des convictions au monde et non pas offrant juste un spectacle grandiose pratiqué par des lobotomisés du système au service des pouvoirs et du fric.

C'est clairement ma position et mon soutien en faveur de ces sportives américaines qui refuseront de serrer la main au Donald en cas de victoire mondiale sur le terrain sportif. Le sexisme, entre autre, du Donald a largement dépassé les bornes de l'admissible depuis un sacré bout de temps. Il est temps qu'il comprenne quelque chose au mouvement féministe actuel et à ces footballeuses américaines qui le bouderont.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2019/07/05/politisa...