12/07/2019

Megan Rapinoe, rendre le monde meilleur...

Une championne du monde de foot qui s'affirme être une leader politique et qui tient tête à Donald Trump himself, ça ne se voit pas tous les jours.

Megan Rapinoe a la carrure d'une sportive féminine et la carrure politique d'un Martin Luther King. Magnifique femme. Femme bénie des dieux du foot et de l'humanité.

Megan, I love you! 

 

 

 

Bitch

c'est un titre

pour un monde en perdition,

une France sans gouvernail

autre que l'argent,

une Amérique dirigée

par un sexiste et un raciste,

une planète haineuse

prête à nous péter à la gueule.

 

Megan ça sonne beaucoup mieux que Reagan.

Ripanoe ça sonne pareil à Ivanohé.

C'est une footeuse championne du monde

qui a les couilles.

Les hommes champions du monde

sont des lavettes qui se font du blé

en cherchant le paradis

pour leurs poules et leurs enfants

en se foutant du reste du monde

et léchant les bottes à Macron.

 

Megan Rapinoe,

une belle sorcière rap pour chasser

les démons qui nous gouvernent.

 

Une femme,

une bitch,

une révoltée.

 

"Qu'est-ce que je foutrais seul au sommet.

J'veux qu'la famille grimpe aussi."

 

Un drôle de 14 juillet

 

Le peuple semble endormi

d'un sommeil bien léger.

Le peuple a froid à sa patrie

même en plein été.

Il ressemble à un croque-mort

qui porte en terre

ses idéaux et sa démocratie.

 

Le peuple a lâché la rue

mais il n'a jamais lâché son coeur

qui bat au rythme de l'amour.

Le peuple ira au bout

parce qu'il est à bout.

A bout de tout.

A bout de cette misère sociale,

de cette sous-France carcéral

à qui on dit qu'elle n'est rien,

qu'elle n'a jamais été rien,

qu'elle ne sera jamais rien,

rien d'autre qu'un ramassis

de personnes invisibles,

nuisibles et terribles

comme des insectes destructeurs

de la culture ultra-libérale et fasciste.

 

Tout est bien trop calme

douce France.

Tout est bien trop calme

dans ton pays

et les gens sont en vacances.

 

Faudra pas pleurer

si Paris se soulève

tandis que les enfants de riches

jouent sur les plages.

Faudra pas pleurer

si Paris s'enflamme

à cause de l'indifférence,

à cause du manque d'amour,

à cause des injustices,

à cause de maltraitances

causées à la vie des enfants,

des femmes, et des hommes,

des animaux, de la biosphère,

des forêts, des rivières,

morte à la mer, notre mer

qui accueille dans la mort

tous les réfugiés de la Terre.

 

J'ai plus 20 ans

pour devoir sauver ma vie.

J'ai juste l'âge d'être assez fou

pour ne pas avoir peur

de la perdre au nom de l'amour

et des idéaux.

ça change du capital et des bénéfices.

ça change des chacals et des filles

qui jouent de leurs corps

et de leur intelligence

pour se faire du blé

en espérant l'amour vrai,

profond et durable.

Profond dans le c...

Ouais.

 

J'ai froid dans ce monde

bien trop froid pour espérer

me réchauffer aux filles

qui démissionnent,

abandonnent,

s'abandonnent

à la facilité des jeux factices,

jambes en l'air

time is money

prize money

moneyhouse

moneygram,

rapports superficiels,

joies éphémères,

poupées de cire

un peu trop mécaniques,

un peu trop cosmétiques,

un peu trop pornographiques,

plus du tout amoureuses,

pas même rebelles.

 

Paris est glacial.

Paris s'endort

des filles  par milliers

dans le plumard,

carnet de chèques sous l'oreiller.

 

Faudra pas pleurer

si ça saigne de douleur.

Faudra pas s'étonner

si ça finit très mal.

 

C'est juste que les désespérés

n'ont plus rien à gagner

de ce monde qui les rejette

et les ignore

de son air très supérieur,

de ce monde qui les conspue

et les écrase

d'un air exterminateur.

 

Paris 14 Juillet.

Le peuple se déshabille

et ouvre ses veines au coeur

pour sauver nos enfants

de la perdition totale.

 

C'est la folie

et la folie c'est l'amour.

 

10/07/2019

Bilbao

 

Notre histoire d'amour

entre aujourd'hui au musée

des souvenirs.

Notre amour a perdu sa vie.

Notre amour a coulé à pic.

Au Guggenheim museum,

Je vais encore jouer

à Monsieur Benjamin Guggenheim

s'assurant que son amour

Léontine

soit en sécurité

pour échapper au naufrage.

L'amour connaît toujours un iceberg

sur sa route.

Et le capitaine du Titanic doit garder

ses yeux partout,

une vigilance de tous les instants,

malgré les bulles de champagne,

malgré la fête,

malgré les yeux qui brillent,

malgré la musique romantique,

malgré l'amour qui semble authentique.

 

Le capitaine est responsable

de la vie des passagers

et de sa propre vie.

Flibustiers ou corsaires,

filles de petite vertu

ou grandes bourgeoises décadentes,

il se doit d'assurer le confort,

l'aisance, l'assistance, la galanterie,

à ses passagères et ses passagers.

 

Le capitaine est comme

le taulier d'un troquet.

Il sait tout.

Il voit tout.

Il se prépare à tout.

Et il reste seul à la barre

à conduire son navire

à bon port.

 

Le capitaine doit être un extralucide

et prévoir le désastre.

Le capitaine doit être hyper conscient

et prévoir sa fin

avant même que la collision

devienne visible à l'oeil nu.

Le capitaine doit sauver sa belle

même si l'amour est passé

par les ordures d'une poubelle.

Le capitaine doit être correct,

héroïque, stoïque, presque parfait,

et mourir en marin.

 

Bilbao,

au Guggenheim Museum

notre amour est héroïque.

09/07/2019

Sexagénaire

 

Joues-tu à l'amour

plus souvent qu'à mon tour?

Te jetteras-tu du haut de cette tour

pour sauver notre amour?

 

L'été meurtrier

d'un chevalier romantique.

L'été cavalier

d'une bombe atomique.

 

L'été sans elle

tu ne peux pas voler.

L'été sans elle

tu te sens mutiler.

L'été sans elle

tu sens le poisson

dans une camisole de force.

L'été sans elle

 papillon sur le sable

échoué sur la plage.

L'été sans elle

ange déchu

tombé du paradis.

 

Pourquoi que tu me quittes

et que tu reviens si peu?

Pourquoi que tu m'aimes

si c'est si con

qu'on se voit si peu?

Pourquoi que tu m'aimes

si c'est que mal

qu'on s'aime seul à deux?

Pourquoi que tu es si jeune

que moi je suis que vieux?

Pourquoi que t'as peur de l'amour?

Pourquoi que tu fuis notre amour?

Pourquoi que tu reviens à notre amour?

Pourquoi que tu m'aimes?

Pourquoi que tu m'aimes?

Pourquoi que je t'aime?

 

Suis-je la cartouche interchangeable

dans tes parties de touche-touche?

Suis-je la cartouche remplaçable

dans tes plaisirs bouche à bouche?

Suis-je la cartouche qui a fait bang

dans le gang bang

de tes sentiments noyés

au fond de ta fosse marine

encombrée de sédiments

des mitrailleuses à deux balles?

 

Notre histoire est bancale.

Sans l'aplomb fantastique

des amants héroïques.

Notre histoire est bancale.

Tous ces chacals

qui dévorent tes chairs.

Notre histoire est géniale

géniale d'un amour infernal.

 

C'est une fille de nulle part

avec ses belles poignées d'amour

offrant la mer aux passants.

C'est une fille de nulle part

avec ses belles poignées d'argent

après les vagues et la pluie blanche.

 

C'est une fille

qui porte mon amour

sur son corps sidéral.

C'est une fille

qui porte notre enfant

mort de la balle.

 

C'est l'été meurtri

et sans elle

je suis chenille misérable

clouée sur le sable.

C'est l'été meurtrier

et sans elle

je suis bien moins beau

et bien moins fort.

 

C'est l'été mitraillette

et sans elle

je compose mes menus

à cette standardiste

qui me regarde

de ses yeux verts lagunes.

Ballade sous les étoiles

avec mots d'amour standardisés

sur smartphone illuminé.

C'est l'été

et sans elle

je me prends la balle

de notre amour longue distance.

 

Elle m'écrit

que notre amour saigne

mais ne sera jamais l'horreur

d'une fake love story.

Elle m'écrit

que ma dernière jeunesse

est arrivée sans rien me demander

et que si j'ai trop mal

elle me laissera jouer l'ange

avec une autre

pour vieillir à deux.

Elle me veut heureux.

Elle ne veut pas

d'une vie à deux.

Juste m'aimer encore un peu

le temps de son équilibre,

le temps d'arriver à son port.

Elle ne veut pas

d'un couple bancal

entre sa jeunesse pleine d'avenir

et mon vieux porno délire

qui danse sur son corps

en trouvant la fin de nulle part

avec ses belles poignées d'amour

qui ont déjà vu tant de décors

et de faux départs.

 

Je suis sprint de toi

et au marathon

je serai encore là

à caresser ton corps

en aimant ta liberté

et en détestant nos absences.

 

Sexagénaire.

Dernière décennie suicidaire

pour vivre de tes folies bergères.

 

 

 

 

08/07/2019

Notre Banque Nationale et sa politique monétaire

Un article de l'Illustré de cette semaine, qui relate la possibilité d'un scénario catastrophe pour notre pays ces prochains mois ou années, donne à penser que l'escroquerie généralisée est devenue la règle élémentaire au sein de la finance.

Je ne rentre pas dans les détails de cet article et je renvoie les lectrices et lecteurs vers le lien un peu plus bas ci-dessous. Vit-on au milieu des escrocs et faisons-nous confiance aux escrocs? A chacun et chacune de pressentir dans quel monde nous vivons et à quelle société nous aspirons ou au contraire penser que tout est foutu et qu'il est temps de vivre exclusivement pour soi et pour les siens.

Pour ma part, j'aime les thriller des plus belles monnaies antiques qui ont passé de mains en mains, ont été découvertes un jour de façon licite ou illicite, vendues, dérobées, voyagé à travers le monde plus ou moins secrètement, se trouvant au centre d'affaires criminelles, voir de meurtre, et de procès pour connaître qui, à la fin, en serait vraiment devenu le propriétaire légal et officiel au fil du temps.

Peut-être que la réponse serait: est légitime celui ou celle qui chouchoute et aime l'énigmatique voyage d'une pièce millénaire à travers les âges en l'a faisant prendre des bains de soleil, l'énergie de la lumière et de douces caresses finissant par redonner à la monnaie sa plus belle lumière débarrassée de sa trop longue corruption.

https://www.illustre.ch/magazine/bns-aspire-lepargne-suis...

Heureux qui comme Ulysse
A fait un beau voyage
Heureux qui comme Ulysse
A vu cent paysages
Et puis a retrouvé
Après maintes traversées
Le pays des vertes allées
Par un petit matin d'été
Quand le soleil vous chante au cœur
Qu'elle est belle la liberté, la liberté
Quand on est mieux ici qu'ailleurs
Quand un ami fait le bonheur
Qu'elle est belle la liberté, la liberté
Avec le soleil et le vent
Avec la pluie et le beau temps
On vivait bien contents
Mon cheval, ma Provence et moi
Mon cheval, ma Provence et moi
Heureux qui comme Ulysse
A fait un beau voyage
Heureux qui comme Ulysse
A vu cent paysages
Et puis a retrouvé
Après maintes traversées
Le pays des vertes allées
Par un joli matin d'été
Quand le soleil vous chante au cœur
Qu'elle est belle la liberté, la liberté
Quand c'en est fini des malheurs

Quand un ami sèche vos pleurs
Qu'elle est belle la liberté, la liberté
Battus de soleil et de vent
Perdus au milieu des étangs
On vivra bien contents
Mon cheval, ma Camargue et moi
Mon cheval, ma Camargue et moi
 
Qui étais-tu Ô Prince Pharaon
par qui la Pierre de Rosette
est venue jusqu'à nous.
Comme Elvis, tu viens de Memphis
couronné encore adolescent à Memphis
mais Memphis Egypte.
Ptolémée V Epiphane.
 
Heureux qui comme Ulysse
te contemple et te choie,
te chouchoute et te rend gloire,
cherche ton histoire,
ton thriller, les passeurs,
les mains criminels,
les retournements rocambolesques,
les mensonges autour de ta légende,
les mains qui ne savent pas,
les mains sales qui ne donnent valeur
qu'à l'argent qui tombe
dans leurs mains grâce à toi.
 
Moi je suis là.
Et je me fous bien
de savoir combien
tu peux valoir
aux enchères.
Tu pourrais me sauver
de ma faillite.
Tu pourrais mais tu es là
près de moi.
 
Tu es belle, si belle.
Peut-être qu'un jour
les hommes miseront sur toi
plus d'un million de dollars
pour te posséder quelques temps
puis te revendront avec bénéfice
quelques mois plus tard.
Peut-être es-tu le plus beau portrait,
le moins corrompu de tous,
de l'Antiquité grecque
parvenu jusqu'à nous. 
Peut-être que cette histoire est dingue
et que c'est un faussaire
qui a su trouver comment produire
et faire mentir une monnaie antique
en lui donnant tous les aspects
et les effets de l'authenticité.
 
Mais moi je veux croire que tu viens
de si loin et que 2200 ans nous séparent,
ton créateur de génie et l'inventeur
qui la montre au public étonné.
 
C'est une belle histoire publique d'été
dédiée à ma chérie
qui va refaire sa vie,
effacer les traces de corruption
qui lui collent à la peau,
redonner un lustre splendide
à sa vie marginale.
C'est une très belle histoire d'été
et je la partage avec vous tous,
amies et amis lectrices et lecteurs.
 
Visionnez les deux vidéos ci-dessous.
Et inventez-vous le thriller d'été romantique
en compagnie de mes clichés
faits au soleil
de la plus belle monnaie antique grecque
tombée dans ma main.
 

20190704_085102.jpg

 

20190704_085140.jpg

 

20190702_093543.jpg

 

20190702_080749.jpg

 

20190702_080642.jpg

 

20190701_165642.jpg

 

20190701_165714.jpg

 

20190630_114511.jpg

 

20190621_111226.jpg

 

20190702_092533.jpg

 

20190702_092533 (1).jpg

 

"L'esprit humain ne peut concevoir

quelque chose de plus grand que ces pièces."

J.J. Winkelmann, 1759