03/08/2019

Je t'ai quittée pour 24 heures

 

Autrefois, dans les sixties,

le refrain des beatniks c'était

pour un flirt avec toi

je ferais n'importe quoi.

Aujourd'hui, dans mes sixties,

le refrain des bites niquent

c'est je ferais n'importe quoi

pour que tu te rebeefs avec moi

après un débreaf

devant une cup of champagne.

 

Pour un beef avec toi

parce que c'est comme ça

que les filles elles disent aujourd'hui

quand elles offrent leurs jolis corps

contre bon soin et grosses coupures.

Autrefois c'était gratos

et les mecs en profitaient

pour allumer leur barbecue

avec leurs faux-airs fleur bleue.

Aujourd'hui c'est mafios,

comme dirait Zahia,

faut être à la page

et le mec en bave

pour tirer son breuvage.

 

T'as eu tous les droits

et d'abord celui de me flinguer

quand tu voulais tirer ton coup

avec un autre que moi

pour remplir ton compte en banque

et passer du bon temps

pour éviter les ennuis financiers.

T'as acquis tous les droits

et tous les pouvoirs sur moi,

celui de t'absenter,

celui de tricher,

celui de mentir vrai,

celui de parler vrai,

celui de revenir,

celui de me jeter,

celui de me faire mourir

et même celui de me ressusciter.

 

Tu peux pas me quitter

sur ce drôle de prétexte

juste parce que tu dis

que j'ai pas confiance en toi.

Tu peux pas me dire

que c'est tout-à-fait normal

d'être aveugle quand les filles

roulent en solo

et de croire qu'on est quand même

l'alpha et l'omega de leur vie.

 

Excuse-moi

que je cherche à savoir

si j'ai posé mon amour

sur une mine antipersonnel

qui va m'estropier le coeur à vie

et rendre plus cruel encore

notre relation amoureuse.

Excuse-moi

si toi tu veux jamais savoir

si j'ai des aventures ailleurs

et que cela te suffit

que je sois là

le jour où tu as besoin de moi,

de mon amour,

de ma compagnie,

et de mon travail

pour nourrir un peu ta famille

que je ne connais pas

et payer quelques factures

de médecins

qui t'ont redonné la santé.

 

Si tu t'en vas vraiment

pas la peine de revenir

me dire que je t'ai blessée

à mort

en te manquant de confiance.

Si tu t'en vas vraiment

pas la peine

de nous faire plus de peine

par nos incompréhensions réciproques.

 

Tu crois que ton homme

est ton ennemi

dès qu'il veut savoir

qui tu es.

Tu crois que ton poète

est un peu trop bête

avec ses questions idiotes

qui te mettent en colère

et chamboulent tout

dans ta tête et ton coeur.

 

Pourtant moi, je me serrais marrer

de savoir que tu cherchais

sur Internet et partout

ma trace dans les rues de Paris

et de Neuchâtel

quand tu n'es pas avec moi.

Et moi, j'aurais pensé

que tu tenais vraiment à nous deux

comme des anges éternels

et que ta jalousie aurait naturellement

du te rendre un  brin angoissée,

un peu soupçonneuse,

un brin parano

quand je me ballade ailleurs,

comme une femme amoureuse

qui a ses failles

et sa peur d'abandon,

une faille touchante

qui m'aurait fait craquer

encore un peu plus pour toi

surtout si t'avais bouclé

ton phone 24 heures

et que je serais mort de trouille

d'imaginer que t'avais peut-être

fait une grosse connerie.

 

Tu vois comme on est différent.

Tu vois comme je me fais

du mauvais sang pour toi

et que toi, à l'inverse,

tu me renverses violemment

dans le caniveau

de mes doutes maladifs,

trauma du passé

et des ex qui m'ont trahi,

que t'as juste envie maintenant

de te barrer pour toujours

parce que 

je cherche des traces de soie

sur toi et  ta vie ailleurs

que tu crois que je veux

te contrôler et te soumettre

alors qu'aucune fille au monde

n'a jamais été autant libre

avec son mec officieux

à défaut d'être devenu

ton mec officiel

avec le temps confidentiel

que tu m'as accordé

toutes ces années.

 

J'essaye de te dire

mon point de vue.

Mais tu fais le point

dans ta poche

et me couvres de reproches

de ne pas te faire

assez confiance.

Sais-tu dans quel monde on vit?

Sais-tu ce qu'est l'amour

version 3.0?

Je t'en donne une définition

que tu prends comme tu veux:

Un trio entre deux êtres

se déclarant leur amour

le temps d'un lunch

tout en profitant

à droite et à gauche

de tirer un breakfast

ou un brunch

soit pas plaisir

soit par intérêt

soit les deux en même temps

pour faire bonne mesure.

 

Sais-tu que la confiance

se gagne jour après jour

et qu'elle n'est pas

une institution à vie

accordée à une prostituée

ou à un poète?

Sais-tu que si j'ai fait le con

c'est que je n'étais pas vraiment sûr

de ton désir de vacances avec moi

que tu voulais passer du bon temps

avec ton vieux daddy sugar

au lieu de repartir de gare en gare

avec des avions qui te ramènent

chez toi pour ne pas être avec moi?

 

J'suis pas si tordu que ça.

J'suis juste amoureux de toi.

 

Et si tu penses

qu'aimer une femme à l'aveugle

c'est le summum de l'amour

j'ai le regret de te dire

que j'aime vivre

les yeux grands ouverts

pour ne pas devenir

le dindon d'une trop longue farce,

le gros con qui se voile la face

devant la réalité

d'une situation pas très nette.

 

T'a peut-être besoin

d'un homme sans vision

ou pas d'homme du tout

dans ta vie de soliste.

T'as peut-être jamais eu envie

d'accorder ton violon

à ma guitare

pour qu'on suive réellement

notre route de l'extase.

 

Si c'est ce que tu veux

alors ta route est libre.

Je ne suis pas homme

à te mettre des bâtons

dans les roues.

J'suis juste cet homme amoureux

qui crève de toi

et qui n'a pas pu revenir

sur sa décision

de te quitter pour 24 heures.

 

Pour une petite fugue

sans toi

je me sens l'assassin

de notre amour.

 

Tu as tous les droits

de m'exécuter.

J'ai aussi signé pour ça

le jour où tu es entrée

dans ma vie.

 

Je t'ai quittée pour 24 heures.

Tu veux me quitter pour toujours.

Je t'ai quittée pour 24 heures.

Tu veux me quitter pour toujours.

Je t'ai quittée pour 24 heures.

Tu veux me quitter pour toujours.

Tel un mantra

je récite cela depuis un mois.

 

C'est un peu comme

si avoir perdu le contact

dans l'espace de notre amour

était irréparable à tes yeux.

 

Si j'avais été perdu dans l'espace

tu n'aurais pas été au bout du fil

et au bout de notre joie

24 heures plus tard

au moment de nous retrouver

et de me faire pardonner

pour mon absence à notre amour.

...

Les commentaires sont fermés.