20/08/2019

La Marianne d'Emmanuel Macron

La Marianne de France, avant de représenter des actrices actuelles du star system, est avant tout une Marianne anonyme qui appartient au peuple depuis la Révolution de 1789.

La fameuse Marianne, son sein nu, et son bonnet phrygien, symbole des esclaves affranchis et inspiré du monde grec et romain ou alors des premiers révolutionnaires marseillais qui montèrent à Paris avec le bonnet des montagnards catalans,  varie au gré du temps et des époques. Chaque mairie, en France, choisit sa Marianne selon l'inspiration et l'acceptation des élus voir des citoyens et citoyennes en cas de contestation de l'oeuvre artistique.

La Marianne de Macron est la première qui trônera dans les mairies de France au début de la IIIème République. Un buste original se trouve dans la salle du Sénat français. L'artiste et créateur de cette Marianne s'appelle Théodore Doriot et son commanditaire n'est autre qu'Adolphe Thiers élu premier Président de la IIIème République après l'écrasement de la Commune sous ses ordres d'ex Ministre de l'Intérieur...

Cette Marianne est sans aucun doute le symbole de la Présidence Macron d'aujourd'hui et la plus appropriée pour représenter ce Président français. A l'époque, Adolphe Thiers rejette la Marianne au bonnet rouge et au sein nu.  Il a peur des séditieux, des factieux dit Macron aujourd'hui qui, pour lui, détruisent le socle de la République et divise la France. Thiers demande à Doriot de rhabiller ce sein que la République monarchique ne saurait voir et exige sans doute une couronne impériale de style romain à son sculpteur ainsi qu'une chemise façon cote de mailles...couvrant les seins dont un seul se verra couvrir par-dessus d'un tissu, d'une toge impériale...on rhabille Marianne mais on laisse l'idée de ce sein dénudé mais voilé... La couronne est tressée de feuilles de laurier et de chêne ainsi que d'épis de blés. Certaines couronnes de Marianne produites en l'occasion porteront alors aussi une étoile à 5 branches représentant la lumière ou Les Lumières... 

Cette Marianne, produite en bronze ou en plâtre, porte au cou un collier de médailles au nombre de huit avec l'inscription des principales institutions mises en valeur AGRICULTURE / COMMERCE / BEAUX ARTS / INSTRUCTION / JUSTICE / SCIENCES / MARINE / INDUSTRIE. Au front, l'inscription HONNEUR ET PATRIE.

Le socle porte l'abréviation R.F. en évidence(République Française et non Roger Federer), ainsi qu'une balance et un faisceau de licteur, emblèmes de la justice et du pouvoir exécutif, encadrant les initiales de la République française. Sur le socle, côté droit : DORIOT SCULP

Ci-dessous, reproduction d'époque de la Marianne de Doriot , sans doute la préférée d'Emmanuel Macron, retrouvée en terre par un mordu de détection et chasseur heureux de trésors anciens. Chose étrange, le socle manque, comme décapité ou découpé au chalumeau par un communard vengeant ainsi la répression dans le sang par Thiers de la Commune de 1871.

La Marianne de Doriot se verra officialiser pour toutes les mairies par Thiers entre 1871 et 1879. Ensuite reviendra peu à peu le droit à la Marianne révolutionnaire, revendicatrice de nouvelles libertés et de nouveaux droits, au sein nu et au bonnet phrygien de revenir au-devant de la scène.

Nos deux Rastignac du présent et du passé, Emmanuel Macron et Adolphe Thiers, appréciés et aimés d'une partie du peuple de leur vivant, connaîtrons sans doute tous les deux les affres de la roche Tarpéienne " Arx tarpeia Capitoli proxima" durant les décennies et siècles à venir. Grandeur et décadence des grands petits hommes. La VIème République révolutionnaire ne sera pas l'oeuvre d'Emmanuel Macron. Il a d'ores et déjà raté une case historique... Et son tombeau royal, le jour venu, sera peut-être riquiqui à côté de l'imposant mausolée de Thiers qui trône au Père Lachaise. L'Histoire le dira...

A lire aussi:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Commune_de_Paris_(1871)

https://www.liberation.fr/politiques/2018/05/10/macron-un...

https://blogs.mediapart.fr/yvon-quiniou/blog/140719/le-si...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Adolphe_Thiers

Poème républicain de 1851:

Sur un mur que le temps lézarde,

Je possède un portrait vivant.

Le portrait de celle que j'aime

A son front aux nobles contours.

Sans diadème,

Rayonne la grandeur suprême,

C'est Marianne mes amours.

https://books.google.ch/books?id=erPdDQAAQBAJ&pg=PT31...

 

20190820_110327.jpg

 

20190820_110220.jpg

 

20190820_110415.jpg

 

Une délicieuse chanson toute récente dédiée à Vous, Marianne

l'anonyme dame du peintre et Père Doriot.

Belle et mélancolique vous êtes malgré le pouvoir de Thiers que vous êtes censée représentée...

 

Commentaires

Quelles nouvelles des huit institutions en question?

Bonnes nouvelles: agriculture, instruction, justice. etc.?

A prévoir une future Marianne au gilet jaune!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22/08/2019

P.S. Une Marianne non seulement en gilet jaune mais, en souvenir des manifestations du samedi, avec un oeil crevé et une main arrachée.

Monsieur Macron a l'art de distraire l'attention comme celui mener un grand débat qui n'arrange rien puisque dès le début il a prévenu qu'il est ouvert aux discussions mais qu'il ne changera pas de cap

cap lequel, sous la houlette du néolibéralisme, ne saurait être un cap de Bonne Espérance pour tous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/08/2019

Les commentaires sont fermés.