05/09/2019

Marmite de géant et art gallo-romain

Les marmites de géant, appelées aussi marmite du diable, sont relativement fréquentes dans nos rivières du pied du Jura.

Hier, en me promenant au bord de l'Areuse, je suis tombé sur une pierre polie à l'ovale presque parfait. En arrivant à la maison, j'ai imaginé lui trouver un socle de qualité et pas juste un machin en plastique qui ferait l'affaire.

Et bingo! Dans mes objets gallo-romains il y avait le support idéal.

Et voilà. Il a fallu des centaines d'année à Dame Nature pour façonner cette pierre. La rivière l'a travaillée, polie, et fait d'elle un objet d'art à la façon d'un sculpteur sur pierre.

Pendant ce temps, deux millénaires passaient et des objets gallo-romains remontaient à la surface grâce à un chasseur de trésor très passionné par son hobby mais pas trop méticuleux ni trop soucieux des dégâts causés par ses recherches incognito et son silence sur sa belle collection. Au final, tout risquait de disparaître à tout jamais disséminés dans des brocantes et autres endroits marchands. Mais un poète vieille toujours sur ce qui est vraiment précieux à l'Histoire de l'Humanité.

Si dessous, l'oeuvre de la nature et le travail utilitaire de bonne facture d'un être humain d'il y a 2000 ans associés à la création d'une nouvelle oeuvre moderne par un humain d'aujourd'hui qui a de la suite dans les idées. C'est beau et émouvant l'archéologie quand elle se met au service de l'art et de l'imaginaire sous toutes ses formes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marmite_du_diable

20190905_144032.jpg

 

20190905_144139.jpg

 

20190905_144244.jpg

 

20190905_144602.jpg

 

20190905_145417.jpg

 

20190905_144756.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.