11/09/2019

Roue solaire, Celtes, Sioux, Chrétiens,...et même préhistorique

C'est une des énigmes de l'Humanité.

Des traces de la roue solaire ont été retrouvées un peu partout sur terre au fil des âges. Cette roue, qui représente un cercle avec une croix intérieure dont les branches sont d'égale dimension, a voyagé à travers les âges.

Le peuple Helvète qui habitait en terre romande l'a utilisé peu avant la naissance du Christianisme. Elle figure notamment sur des monnaies frappées datées par l'archéologie de -50 avant J.C. dont je vous ai déjà parlé dans un récent billet. 

Si le Christianisme (vers 600 après J.C.) se réfère d'abord aux croix celtiques dans le Nord et à la croix traditionnelle dans les pays latins, il arrive pourtant que la roue solaire soit représentée sur des oeuvres religieuses récentes du XXIème siècle.

Ci-dessous, cette fameuse croix retrouvée sur une gravure en bronze de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus signée J. Wicker, graveur, semble-t-il du début du XXIème siècle. Cet objet fait aussi parti des objets d'un ancien chasseur de trésor que j'ai acquis tout dernièrement. Le mélange des genres créent parfois d'étranges surprises.

Pour plus d'info sur cette fameuse croix solaire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Croix_celtique

 

20190911_085448.jpg

 

20190911_090445.jpg

 

20190911_085558.jpg

 

20190827_135442.jpg

 

20190827_135643.jpg

Il est très probable que 2 millénaires séparent l'oeuvre celtique d'un artiste inconnu de l'oeuvre chrétienne de J.Wicker.

Où quand l'art cultuel des uns rejoint l'art cultuels des autres...

 

 

Les commentaires sont fermés.